Geographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
TD 5 : hydrologie .

1 ) Le milieu marin :

Observez la carte des courants moyens de surface et notez les particularités de la zone tropicale et son rôle dans la circulation océanique.

Le fait dominant de la circulation océanique générale est l'existence, dans les deux hémisphères et les deux grands océans (Atlantique et Pacifique) d'un double système de grands circuits anticycloniquessubtropicaux, composés par les courants équatoriaux nord et sud dans la zone intertropicale, et les dérives d'ouest des zones tempérées. Le lien entre ce dispositif et la circulation atmosphérique d'ouest aux latitudes tempérées d'une part, les alizés tropicaux d'autre part, est évident. Ces circuits anticycloniques reflètent la présence des anticyclones subtropicaux dans l'atmosphère, mais leurcentre est fortement décalé vers l'ouest par rapport à celui des anticyclones. Dans l'Atlantique subtropical nord, l'anticyclone des Açores est centré à l'est de l'axe central de l'océan; le système des courants anticycloniques est centré sur la mer des Sargasses, dans la partie occidentale de l'océan, à proximité des Bermudes. Ce décalage est le résultat de la rotation de la terre et de la forcede Coriolis qui s'applique à un système de courants contraint par les limites côtières. Cette dissymétrie aboutit à différencier les courants subtropicaux de bordure ouest, généralement rapides, intenses, étroits et profonds, et les courants de bordure est, lents, diffus, larges et peu profonds . Il faut souligner que les vents alizés de Nord-est restent cantonnés au Nord dd 5°N et s’arrêtent unpeu au nord de l’équateur alors que les alizés de Sud-est l’atteignent et même parfois le dépassent, ils sont particulièrement intenses dans les bassins orientaux de l’Atlantique et du Pacifique, aussi leur action contribue à chasser les eaux superficielles de part et d’autre de la ligne équatoriale ce qui renforce encore le courant Nord équatorial et provoque la remontée des eaux profondes.-A ) au premier type appartiennent dans l'océan Atlantique le Gulf-Stream et le courant du Brésil, dans le Pacifique le Kuro-Shivo et le courant d'Australie orientale, dans l'océan Indien les courants de Madagascar et des Aiguilles. Le Gulf-Stream est à la fois le plus marqué et le mieux connu ; son intensité résulte en partie du tracé des côtes d'Amérique du Sud qui détourne vers le nord(Antilles, golfe du Mexique) une partie importante des eaux du courant Équatorial sud au profit du Gulf-Stream et au détriment du courant du Brésil. D'une manière générale, ces courants marins transportant vers le nord ou le sud des eaux d'origine équatoriale sont des courants chauds, en particulier ceux de l'hémisphère nord.
B ) au second type appartiennent les courants des Canaries, de Mauritanieet du cap Vert (Atlantique Nord), de Benguéla (Atlantique Sud), de Californie et de Humboldt (Pacifique), d'Australie orientale. Transportant vers l'équateur des eaux venues de la zone tempérée, ces courants sont des courants froids ; ce caractère est renforcé pour les deux grands courants de bordure est de l'hémisphère sud (Benguéla et Humboldt), alimentés par les eaux subantarctiques etrenforcés par des upwellings intenses.

A proximité de l'équateur ou légèrement au nord de celui-ci, l'existence d'un contre-courant Équatorial, orienté de l'ouest vers l'est, n'a été mise en évidence que récemment. Ce contre-courant présente un débit extrêmement variable.

Les upwelling jouent un rôle fondamental dans la vie économique des régions concernés : ainsi alors qu’à quelques centainesde kilomètres des côtes africaines l’océan atlantique est un véritable désert biologique, les pêcheurs des villages de la région de Dakar, qui s’éloignent peu de la côte avec leurs pirogues, récoltent assez de poisson pour nourrir une large part de l’arrière continent africain.. En effet les vents soufflant parallèlement à la côte puis entraînant les eaux vers l’ouest, pour la dérive tropicale,...
tracking img