Geologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1866 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mardi 20 octobre 2009, nous nous sommes rendus dans la vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques) afin d'observer différents affleurements.
Nous avons effectué un circuit comprenant sept arrêts (Rébénacq, Castet, Turon de Técouère, Plateau du Bénou, Col de Marie Blanque, Arudy, et Courrèges), chacun ayant pour objectif de nous montrer qu'à l'emplacement actuel de la chaîne pyrénéenne il y a euune période de distension qui a donné naissance à un océan, aujourd'hui disparu.

I- Col de Marie Blanque

La roche que nous avons pu observer est de l'ophite.
Elle date de la période du Trias correspondant à la première partie de l'Ere secondaire. C'est une roche massive et magmatique qui a une couleur claire et verdâtre. Elle est composée de petits cristaux réguliers. Certains sont noirs :ce sont des pyroxènes. D'autres ont une couleur plus claire : ce sont des feldspaths plagioclases. Et d'autres encore sont verts : ce sont des cristaux d'olivine et de chlorite (dus à la décomposition des micas noirs). La composition de cette roche est donc proche du basalte et du gabbro. Elle a aussi une structure intermédiaire entre la grenue et la microlitique. C'est une roche très riche ensilice.
Le test à l'acide chlorhydrique s'est révélé négatif, il n'y a pas eu de réaction au contact de la roche, ainsi cette dernière n'est pas calcaire.

Cristaux apparents dans l'ophite observée au Col de Marie Blanque

Ainsi, comme l'ophite présente à ce col est une roche magmatique, nous pouvons établir le lien avec une période de distension : le magma est remonté à la surface, il atraversé la croûte continentale, il s'est alors contaminé et chargé en silice. Ce premier arrêt est donc bien un témoin de cette activité.

II-Castet

L'affleurement présent à l'arrêt de Castet a pour orientation Nord-Ouest, Sud-Est. Il a une hauteur d'environ 6 à 7 mètres.
La roche présente est massive et n'est pas dure. Elle a une couleur grise et présente de grandes fractures. Elle date de lapériode du Crétacé inférieur qui correspond à la dernière partie de l'Ere secondaire. Le test à l'acide s'est révélé positif : au contact de la roche il y a eu effervescence. Cette roche est donc calcaire.

Affleurement d'une petite falaise calcaire à Castet

De plus, nous avons pu constater la présence de nombreux fossiles : rudistes (hippurite, toucasia), échinodermes et radiolesd'échinodermes.

Hippurite Toucasia Echinodermes

Radioles d'échinodermes

Fossiles visibles dans l'affleurement de Castet

Les nombreux fossiles présents dans cet affleurement témoignent de l'existence antérieure de récifs coralliens. Cette zone récifale était donc bien oxygénée, elle contenait une eau de mer salée, chaude, claire et peu profonde. C'était une zone de plateau, de profondeurd'environ 100 à 200 mètres. Cette petite falaise calcaire est donc un second témoin d'une période de distension qui avait donné naissance à un océan.

III-Arudy

L'orientation de l'affleurement de la carrière St-Michel à Arudy est :
Nord-Ouest, Sud-Est. Il date, comme celui de Castet, de la période du Crétacé inférieur. Nous avons pu y observer deux ensembles : inférieur et supérieur.Les deux ensembles visibles dans l'affleurement d'Arudy

La roche de cet affleurement est massive et très fracturée. Elle est peu dure, de couleur claire (grisâtre) et n'a pas de cristaux apparents. Nous pouvons y voir de nombreuses stries mais aussi une très grande fissure verticale : c'est une faille normale.
Miroir de faille Nord-Ouest

Schéma d'une faille normale
Rd : décrochement
Rh: rejet horizontal
Rv : rejet vertical

Miroir de faille Sud-Est Autre vue du miroir de faille Sud-Est

Des tracesde glissement sont observables le long du miroir de faille.
Ce dernier a une hauteur d'environ 12 mètres et une largeur d'environ 5 mètres.
Au contact de cette roche, le test à l'acide s'est révélé positif : il y a eu effervescence. Elle est donc calcaire.

Cet...
tracking img