Geopolitique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2401 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
lE RAPPORt DE FORCE GéOPOlItIqUE SINO-INDIEN
Christophe REVEILLARD*

Dans l’étude comparative des facteurs de puissance, il apparaît que l’Inde et la Chine connaissent des développements les plus souvent distincts dans un environnement géopolitique régional commun, malgré l’existence de la barrière himalayenne et du plateau tibétain ainsi que de leurs tropismes en Asie du Sud-Est pour lepremier et au Tibet pour le second. C’est donc non dans l’appréciation mais dans la posture choisie en fonction des intérêts nationaux que diffèrent les positionnements stratégiques des deux autres grands de l’Asie1. L’environnement géopolitique dans lequel évoluent ces puissances présente évidement les déterminants propres à la région mais on peut également constater qu’ils semblent porter à leursparoxysmes certaines de leurs caractéristiques si particulières. La course à la prolifération a aboutit en Asie au record du nombre des puissances possédant la capacité nucléaire avec la Chine (1er essai en 1960), l’Inde (1974) et le Pakistan (1998). Seule la Chine est reconnue puissance nucléaire au sens du Traité de non prolifération de 1967 (TNP)2. En outre, de nombreux échanges de technologiesnucléaires et balistiques existent ou ont existé entre l’une ou l’autre de ces puissances et l’Iran, la Corée du Nord et la Libye. Le continent asiatique connaît de plus une multitude de différends et de conflits frontaliers qui n’ont pas épargné les deux grandes puissances chinoise et indienne elles-mêmes dont pourtant la stratégie de la seule force d’inertie semblait conduire leurs relationsfrontalières, contrastant avec le dynamisme de leur politique d’influence sur les autres théâtres extérieurs. Le cadre de la compétition entre les deux grandes puissances asiatiques est également indissociable d’une histoire fortement marquée par la lutte idéologique,

141

Avril 2008

Géostratégiques n° 19 - L’avenir géostratégique de la puissance indienne

issue principalement de la guerrefroide, du non-alignement et du tiers-mondisme, qui se maintient et perdure comme le révèlent notamment les rôles respectifs de l’Armée et du Parti communiste en Chine et les marxistes et les partis communistes en Inde. Il s’ajoute aux éléments fondamentaux qui façonnent l’environnement géopolitique asiatique, le recours aux facteurs identitaires nationaux, ethniques et religieux. Un point commun yest facilement décelable : un certain rejet de l’Occident plus ou moins accentué mais qui s’incarne surtout contre les Etats-Unis. Au regard de sa puissance potentielle, les ambitions de l’Inde se précisent sur les échelles locale, régionale et mondiale. New Delhi doit résoudre d’authentiques problèmes de géopolitique intérieure, car, tout comme dans le reste de l’Asie du Sud caractérisée par uneforte inégalité économique, la péninsule indienne connaît une très grande disparité politique et sociale et le maintien de tensions chroniques crée un contraste singulier avec la réalité de son développement économique et politique. Elle doit, de plus, garder son influence sur son environnement proche, notamment dans l’Océan indien, adapter sa politique de puissance aux ambitions chinoises etchercher à correspondre aux attentes de la communauté internationale dans l’éventuelle perspective d’une réforme du Conseil de sécurité de l’Onu. Si l’Inde domine largement son environnement proche du point de vue économique, sa croissance économique soutenue ne peut masquer de véritables limites en interne. Á la suite de la Révolution verte, qui en plus de l’autosuffisance la propulsa en tête de laproduction de certains secteurs de l’agroalimentaire, puis de la diversification son économie vers l’industrie de pointe dans les années 1980, en 1991, l’Inde choisit d’inscrire son économie dans le commerce mondial et accepte les règles du commerce international, privatisation, dérégulation et abaissement (relatif ) de la protection douanière. Sa croissance est tirée vers le haut, son système...
tracking img