Geopolitique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Géopolitiques
L3 AES-CAI – semestre 6 – année universitaire 2009-10 Université Paul Valéry-Montpellier 3 Pascal NICOLAS-LE STRAT Maître de conférences de science politique
Messagerie : pascal.nicolas-lestrat@orange.fr Site personnel : www.le-commun.fr

Introduction de l'enseignement
A) D'une bi-polarisation à une multipolarisation 1°) L'héritage de la guerre froide : des relationsd'hostilité équilibrée Avant la chute du Mur de Berlin : un fonctionnement des relations internationales basé sur un face à face entre deux systèmes de force comparable. Le rôle structurant de l'ennemi et de l'allié. Une situation de non-guerre généralisée. 1.1. Créer de la violence (ostentatoire ou effective) pour démontrer sa puissance. Cf. Ronald Reagan et sa théorie de l'inviolabilité du territoire desEtats-Unis (Initiative de Défense Stratégique – IDS, lancée le 23 mars 83, moquée sous le terme de "guerre des étoiles" et qui avançait l'idée de laser de haute puissance en orbite et d'une constellation de satellites lancemissiles intercepteurs). Cette violence s'actualisait dans des conflits locaux qui n'affectaient pas fondamentalement les deux "grandes puissances". A défaut de pouvoir gagner,empêcher l'autre d'y parvenir. 1.2. Le besoin de protection justifiait les logiques d'alliance et d'alignement. Le rôle structurant d'une clientélisation ordonnée des États faibles derrière les puissances de l'Ouest et de l'Est. Cf. le coup d'Etat de Pinochet au Chili le 11 septembre 73 contre le gouvernement de Salvador Allende. Cf. la proclamation de l'état de guerre et la dissolution du syndicatSolidarnosc (Lech Walesa) le 13 décembre 81 par le Général Jaruzelski. Un mouvement centripète (qui tend à rapprocher du centre) largement entretenu par l'existence d'un pôle adverse, duquel on cherchait à se protéger. 2°) La chute du Mur de Berlin (1989) et l'euphorie trompeuse du "vainqueur" 2.1. La chute du Mur et l'effondrement du bloc soviétique ont introduit une illusion unipolaire.Pourtant, deux moins un, en matière de relations internationales, ne donne pas nécessairement Un. L'euphorie du vainqueur, face à la disparition de l'ennemi, est trompeuse. Elle empêche de prendre réellement conscience des transformations en cours. 2.2. De l'illusion unipolaire à la conviction unilatéraliste (Bertrand Badie)
Pascal Nicolas-Le Strat, Support pédagogique, 2010

1

Dès qu'il se révèleunique, le pôle hégémonique est davantage sujet à contestation : la fidélité à l'alliance est un choix d'opportunité politique (cf. la guerre en Irak). Le choix de l'alignement renvoie à un calcul (cf. Le Royaume-Uni de Tony Blair qui a cherché à devenir l'allié privilégié de la puissance hégémonique). Une hégémonie sans rival devient la source de toutes les contestations. L'unipolarité provoque: des désirs renforcés de multilatéralisme, des stratégies de cavalier seul, des diplomaties de protestation, une forte sensibilité à l'événement. En fait, elle ouvre le jeu entre acteurs internationaux et rend possible de nombreux scénarios. B) Le nouvel échiquier des questions transnationales 1°) L'après 11 septembre (2001) : faire oublier la vulnérabilité de la puissance américaine (Lesattentats contre le World Trade Center à New York et contre le Pentagone à Washington. La responsabilité des attentats est attribuée au réseau Al-Qaeda dirigé par Oussama ben Laden) 1.1. Une vision messianique (croyance dans la venue d'un sauveur) et moralisatrice du jeu international. Le discours sur l' "état de l'Union", tenu le 29 janvier 2002 par Georges W. Bush, met en évidence un "axe du mal"réunissant l'Iran, l'Irak et la Corée du Nord. L'objectif est de créer un consensus dans l'opinion américaine. 1.2. Une conception "méta-sécuritaire" Cette conception de la sécurité conduit à assimiler le politique, le militaire et le law enforcement (répression de la criminalité) dans une même instance : un département de la Sécurité territoriale. Elle se caractérise par la légitimation de...
tracking img