Georges brassens - analyse de la chanson "pénéloppe"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1886 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PÉNÉLOPE 01 Toi, l'épouse modèle, le grillon du foyer, 02 Toi, qui n'as point d'accrocs dans ta rob' de mariée, 03 Toi, l'intraitable Pénélope, 04 En suivant ton petit bonhomme de bonheur, 05 Ne berces-tu jamais en tout bien tout honneur 06 De jolies pensées interlopes? 07 De jolies pensées interlopes... 08 Derrière tes rideaux, dans ton juste milieu, 09 En attendant l'retour d'un Ulyss' debanlieue, 10 Penchée sur tes travaux de toile, 11 Les soirs de vague à l'âme et de mélancolie 12 N'as tu jamais en rêve au ciel d'un autre lit 13 Compté de nouvelles étoiles? 14 Compté de nouvelles étoiles... 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 N'as-tu jamais encore appelé de tes voeux L'amourette qui passe, qui vous prend aux cheveux ? Qui vous conte des bagatelles, Qui metla marguerite au jardin potager, La pomme défendue aux branches du verger, Et le désordre à vos dentelles? Et le désordre à vos dentelles... N'as-tu jamais souhaité de revoir en chemin Cet ange, ce démon, qui, son arc à la main, Décoche des flèches malignes, Qui rend leur chair de femme aux plus froides statues, Les bascul' de leur socle, bouscule leur vertu, Arrache leur feuille de vigne? Arracheleur feuille de vigne... N'aie crainte que le Ciel ne t'en tienne rigueur, Il n'y a vraiment pas là de quoi fouetter un cœur Qui bat la campagne et galope! C'est la faute commune et le péché véniel, C'est la face cachée de la lune de miel Et la rançon de Pénélope, Et la rançon de Pénélope.
Georges Brassens

Hypothèse: Brassens oppose deux réalité bien distinctes: – la monotonie d'une viecloitrée dans le confort derrière des barrières morales et pleines de désirs inassouvis. – Le désir ardent que peut procurer l'ouverture à l'inconnu. Brassens se moque des femmes fidèles qui vivent recluses sous l'égide de leur mari. Car elles s'ennuient à mourir, elles sont frustrées et sont incapables de combler leurs désirs. De plus il dépénalise le fantasme de l'adultère, donc on peut donc y voirune incitation au libertinage... ANALYSE référence Peneloppe: 1 – Mythologie: personnage de l'Odyssée d'Homère. Connue pour sa fidélité envers Ulysse qu'elle attend pendant 20ans, en tissant et défaisant sa toile. → figure mythologique de la fidélité 2 – Grivoiserie: connaissant Brassens et son côté grivois, on constate facilement que « pénéloppe » ryhme avec « saloppe », et commence en plus par «pén- »... → on peut envisager la moquerie. Structure: Chaque strophe est un sizain (strophe de 6vers) [composé en 12/12/8/12/12/8/8 bis - A/A/B/C/C/B/ B] dont le dernier est à chaque fois répété (?/...). → interrogation quant aux aspiration d'une épouse, et « ... »= sourire railleur car il sait que la réponse est OUI. La mélodie est fluide et douce → aspect de légèreté. Strophe 1: 01: Toi (3x) →Brassens s'adresse indiscutablement à Pénélope et les femmes dans le même cas. « grillon »= a)voc. Sud de la France. → tranquillité, protection du foyer. b) ref. Charles Dickens: « Le grillon du foyer »: parle d'une femme qui vit une vie confortable grace à son mari et qui ne supporte pas de voir le malheur des autres. 02:accrocs= sens propre comme au figuré: elle est toute proprette sur elle,bien entretenue + elle ne commet pas d'infraction à la morale conjugale. → pas d'adultère 03: renforcement de son image « modèle » par « intraitable ». 04: petit bonhomme de bonheur= détournement d'expression « petit bonhomme de chemin » - petit bonhomme signifie mari.(ironique) → sous entendu: sa situation de confort est due à sa docilité envers son mari qu'elle suit sans se soucier de sesaspirations à elle. + répétition de la syllabe «bonne » → renforce l'idée qu'elle n'est bonne qu'à faire le ménage à la maison, telle une bonne. (ironique) → raillerie à l'égard de Pénélope. 05 + 06 (rejet du complément de bercer): « jolie pensées interlopes » = euphémisme sous forme de périphrase pour désigner le fantasme l'adultère. - « en tout bien tout honneur »= ironie sur la morale: en restant...
tracking img