Geostrategie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8320 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GEOSTRATEGIE SEMESTRE 2

LES ENJEUX HYDRAULIQUES

La guerre de l’eau aura-t-elle lieu ?

La moitié de la population mondiale est forcée de consommer de l’eau souillée ou polluée. La pollution est le fait de l’Homme, l’eau souillée est l’eau contaminée par des maladies.

Les hydro conflits se multiplient

L’eau aux sources de la vie.

La France est l’une des nations les pluscompétentes en matière de traitement des eaux usagées. La quantité d’eau douce disponible est de 3% de la quantité d’eau totale. 2/3 de ces 3% sont totalement inaccessibles (Pôle Nord, Pôle sud). Si le Pôle Nord fond, il ne reste plus rien, si le Pôle sud fond, il reste l’Antarctique (terre).

Les ressources en eau douce sont de plus en plus faibles, et de moins en moins consommables. L’eau propage laplus part des maladies (Choléra, Paludisme, Onchocercose).

L’eau souillée : au Bengladesh, l’eau contient de l’Arsenic (pas du fait de l’Homme) 50% de la population est concernée.

L’utilisation des pesticides par l’Agriculture est aussi un facteur contribuant à la raréfaction des réserves d’eau potable.

Jamais la demande d’eau n’a été aussi importante.

Les raisons de la pénurie.

Il y ad’abord l’évolution démographique. L’agriculture représente 70% des prélèvements d’eau dans le monde.

L’Afrique se développe notamment grâce à l’agriculture.

La perte d’eau peut en partie être imputée au vieillissement des infrastructures (systèmes d’irrigation).

Il y a aussi le facteur industriel.

➢ Il faut 10L d’eau pour produire 1l d’essence.

➢ Il faut 4500l d’eau pourproduire 1kg de riz

➢ Il faut 1500l d’eau pour produire 1kg de blé

On dit que chaque jour, on construit un nouveau gratte ciel en Chine, ors on utilise de l’eau pour la fabrication du béton.

Le réchauffement de la terre du à l’activité industrielle, augmente la consommation d’eau douce.

Les principaux fleuves d’Asie prennent leurs sources dans l’Himalaya. La fonte accélérée desglaciers cause dans un premier temps des inondations, puis la rupture des barrages et enfin une pénurie.

Les perspectives

Sur le plan financier il existe une solution : le dessalement de l’eau de mer qui est une technique parfaitement maitrisée (plus de 15.000 sites dans le monde). Le coût est cependant particulièrement prohibitif.

Les sites de dessalement sont généralement situés dans despays comme le Maroc, qui n’ont pas les moyens de payer une eau chère. C’est aussi un procédé extrêmement énergivore (électricité) or beaucoup de pays n’ont pas la capacité électrique pour la mise en place de tels procédés.

Sur le plan politique

Les Etats souhaitent avoir des réserves d’eau douce. Ils cherchent donc à trouver d’autres fournisseurs.

Le Canada dispose de 18% des réserves d’eaumondiale. L’idée des U.S.A est de construire un aqueduc partant du Canada pour acheminer l’eau vers l’ouest Américain. Les canalisations partiraient du Québec pour traverser le Canada pour finir par se jeter dans le Colorado.

L’accès à moindre coût de l’énergie aux U.S.A contribue à l’investissement et à la croissance des entreprises.

La construction des infrastructures

Le projet Libyende la grande rivière a été étalé sur 25 ans de 1985 à 2010.

L’objectif est l’acheminement de l’eau depuis le sud du pays vers le nord et la capitale. Ce projet est rentable car l

Lybie a beaucoup de capitaux et une faible population (3 millions).

Sur le plan juridique

Il n’existe à ce jour aucun texte de droit international concernant les fleuves. Il y a cependant 2 grandes doctrines.➢ La doctrine de souveraineté absolue : l’eau d’un fleuve appartient à l’Etat d’où il prend sa source. Harmon avait été choisit pour réfléchir au statut du Rio Grande.

➢ La doctrine de l’usage raisonnable (la plus appliquée aujourd’hui) : consiste à tenir compte des besoins en eau de chaque pays, et de pondérer l’usage de celle-ci afin de pouvoir satisfaire tout le monde....
tracking img