Germinal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
progression annuelle
POUR UNE CLASSE DE 2NDE.

N. B. : Les numéros de page sans autre indication renvoient au manuel utilisé en classe : Hélène SABBAH, Littérature 2nde, Hatier.

Séquence 1 : Pour tes beaux yeux…
Objets d’étude :
Démontrer, convaincre, persuader ;
L’éloge et le blâme.
Perspectives :
Dominante : Étude de l’argumentation et de ses effets sur le destinataire ;Complémentaire : Étude des genres et des registres.
Groupement de textes :
Marot, « Blason du beau tétin » ;
Mellin de Saint-Gelais, « Blason de l’œil » ;
Jean de La Taille, « Le blason de la rose » ;
Scarron, « Vous faites voir des os… ».
Écriture d’invention initiale : Il vous est arrivé d’éprouver un sentiment très fort à l’égard de quelqu'un (admiration, haine, jalousie, etc.). Au cours d’unediscussion avec un(e) ami(e), vous dresserez un portrait physique et moral de cette personne conforme à vos sentiments à son égard et construit de manière à convaincre votre ami de la validité de vos sentiments.
Devoir final : Questions sur texte : Scève, « Blason du sourcil » (DS sur table en temps limité).
Iconographie : Portraits photographiques et portraits picturaux de Chopin, Rimbaud,Modigliani.
Lectures cursives :
|Flaubert, Trois contes ; |Rostand, Cyrano de Bergerac ; |
|Maupassant, Boule de suif ; Une Vie ; |Aragon, Les Yeux d’Elsa ; |
|V. Hugo, Claude Gueux ; |Eluard, Capitale de ladouleur. |

Séquence 2 : Écrire, sous contrainte.
Objet d’étude :
Le travail de l’écriture ;
Perspectives :
Dominante : Réflexion sur la production et la singularité des textes.
Complémentaire : Étude des genres et des registres.
Groupement de textes :
Charles d’Orléans, Rondeau XIX, p. 66 ;
Marot, « Chant de mai et de vertu », p. 67 ;
Marot, « Petiteépître au roi », p. 71 ;
L. Labé, Sonnet VIII, p. 68.
Documents complémentaires : Boileau, Art poétique, II, p. 69.
Écriture d’invention initiale : À votre avis, l’auteur « a-t-il pensé à tout ça, lorsqu’il écrivait ? » Vous répondrez à cette question sous forme de bref essai lipogrammatique en i.
Devoir final : Questions sur texte : Ronsard, « Mignonne, allons voir… ».
Lectures cursives :
|DaiSijie, Balzac et la petite tailleuse chinoise ; | J. M. G. Le Clézio, Poisson d’or ; |
|M. Quint, Effroyables jardins ; |T. Jonquet, La Bête et la Belle. |

Séquence 3 : Peut-on rire de la souffrance ?
Objet d’étude :
Le théâtre : les genres et registres.
Perspectives :Dominante : Étude des genres et des registres ;
Complémentaire : Approche de l’histoire littéraire et culturelle.
Œuvre complète : Molière, L’École des femmes, éd. au choix.
Extraits : I,4 ; II,5 ; III,4 et 5 ; V,4.
Iconographie : Photogrammes.
Écriture d’invention initiale :
Deux personnages évoquent le comportement et les attitudes risibles d’un(e) ami(e) commun(e). Dans un dialogue romanesque quiprécisera ce comportement et ces attitudes, vous amènerez ces deux personnages à adopter une décision claire sur le point de savoir si l’on peut rire de tout. Vous n’utiliserez jamais les verbes dire, demander, répondre, mais leurs synonymes plus expressifs, et une seule fois chacun.
Devoir final. Initiation à la dissertation. Développement organisé : plan par opposition, trois paragraphes danschaque partie, transitions, articulations logiques.
Lectures cursives :
|Marivaux, L’École des mères, Le Jeu de l’amour et du hasard ; | Molière, L’École des maris, La Critique de L’École des |
|Beaumarchais, Le Barbier de Séville ; |femmes, Les Précieuses ridicules, Les Femmes savantes. |
|Laclos, Les Liaisons dangereuses ;...
tracking img