Gestion actifs passif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8414 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre II : gestion des actifs passifs
Le risque est au cœur de l’activité bancaire, en effet le métier de banque n’est plus uniquement celui d’un apporteur ou d’un collecteur des capitaux. La banque prend des risques, elle achète ou vend des risques et transforme des risques, selon son activité et son degré d’intermédiation, un établissement de crédit définit donc sa stratégie par unarbitrage entre croissance, rentabilité et risques.
Apparue aux Etats-Unis au début des années 80, la Gestion Actif-Passif ou ALM (Assets-Liabilities Management) est aujourd'hui reconnue, dans l'ensemble des établissements financiers, comme une composante indispensable d'une gestion financière performante. En effet, la monté du rôle des marché financiers et leur instabilité, la déréglementation, lacroissance de la concurrence et l’apparition de nouveaux produits financiers ont conjointement contribué à accroître les différents risques liés à l’activité bancaire. Ce qui a conduit les banques à organiser méthodiquement la gestion de leurs risques afin d’en assurer une plus grande maîtrise. Le développement de la gestion actif-passif s’est donc effectué parallèlement au développement des techniquesde gestion des risques. Il convient de ce fait de présenter cette technique qui ne cesse de s’imposer aux banques en tant qu’un véritable outil de gestion de ces risques.
La gestion de bilan, ou Gestion Actif-Passif, est définie comme une : « Méthode globale et coordonnée permettant à une entreprise de gérer la composition et l’adéquation de l’ensemble de ses actifs et passifs et de son horsbilan. L’objectif de cette méthode est d’optimiser la rentabilité des fonds propres tout en préservant un niveau acceptable de risque de taux, de change et de liquidité, et en assurant une allocation de fonds propres de manière a adapter le volume et la structure des emplois et des ressources et des activités à l’évolution du marché et à l’environnement financier et réglementaire, notamment auxratios prudentiels ».
Dans son ouvrage, J. Bessis fait ressortir la différence entre Gestion Actif- Passif et gestion des risques. La première consiste « à définir des grands équilibres du bilan, en fonction des contraintes de financement et des contraintes prudentiels, des limites globales des risques et des objectifs de performances », c’est une gestion globale. La seconde complète, selon l’auteur,la définition précédente en y ajoutant une dimension interne propre à l’entreprise, prenant en compte la gestion et la politique commerciale spécifique à chaque établissement.


La gestion des actifs et passifs (GAP) consiste à optimiser le couple rentabilité-risque, c'est-à-dire les deux dimensions essentielles de toute décision financière.
L’objectif de ce deuxième chapitre est deprésenter le contexte réglementaire et financier de la gestion des risques. Pour ce faire, nous avons subdivisé ce chapitre en trois sections : la première introduira le domaine et la démarche de la gestion des actifs passifs, la section suivante sera consacrée à l’évaluation des risques, enfin nous aborderons les modalités de gestion du risque de prix.
Section I : domaine et démarche de la gestiondes actifs et passifs
I- Le domaine de la gestion des actifs et passifs.
Centrée sur la composition du bilan et du hors bilan qui enregistrent les opérations de banque ayant une incidence sur la situation active et passive, la GAP recouvre plusieurs taches et se situe au confluent de plusieurs fonctions.
A- Les missions de la GAP :
Première mission de la GAP, veillé aux équilibresbilanciels en assurant la cohérence entre les grandes masses du bilan. La stratégie de développement commande la nature des emplois et ressources, la politique d'investissement détermine le montant des immobilisations, les ratios prudentiels contraignent la structure de bilan en imposant des fonds propres minimum et le maintien de la liquidité. La GAP consiste donc en un pilotage de la structure de...
tracking img