Gestion collective

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1726 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La gestion collective solidaire

Introduction :
La gestion collective solidaire recouvre une variété de services et de produits tels que les OPCVM, les OPCI, les SICAV, les FCPE et les FCPR.
La création des premières SICAV remonte à 1963.
Aujourd’hui, on compte plus de 11000 produits

I – Les organismes de placement collectif (OPC)

* Qu’est ce qu’un OPC ?

Ceux sont desstructures financières grâce auxquelles les investisseurs (Particuliers, Entreprises, Institutions…) mettent en commun des capitaux pour investir, par exemple, dans portefeuille de valeurs mobilières (OPCVM) ou en valeurs immobilières (OPCI).
L’OPC est un investisseur institutionnel intermédiaire dont les fonds sont gérés par la société de gestion qui agit dans l’intérêt exclusif de l’investisseurfinal. Ces fonds sont investis en instruments financiers tels qu’en actions, obligations ou en titres de créances

Les OPC sont des produits d’épargne qui présentent 3 caractéristiques fondamentales :

* Permet de détenir une partie d’un portefeuille de valeurs mobilières commun à plusieurs investisseurs
* Gestion de ce portefeuille confiée à un pro
* Les parts de ce portefeuillepeuvent être rachetées à tout moment à leur valeur liquidative

II – LES OPCVM
* Qu’est ce que c’est ?

Les organismes de placement collectif en valeurs mobilières sont des instruments financiers mis au point par des sociétés agrées afin de gérer l’épargne publique selon une orientation définie à l’avance. Ceux sont en quelque sorte des portefeuilles collectifs gérés par des professionnels.Les sommes investies dans un OPCVM sont transformées en parts ou actions de l’organisme : celles-ci reflètent en permanence la valeur du portefeuille qu’il détient. Elle est exprimée sous forme d’une valeur liquidative qui correspond à la division de la valeur globale de l’actif net de l’OPCVM par le nombre de ses parts ou actions. C’est le prix à payer pour l’acheter et celui lors de la revente.Les OPCVM interviennent en général sur un marché bien déterminé ; les actions françaises ou les obligations internationales par exemple. Il en existe aussi qui ont une gestion « diversifiée » entre les actions, les obligations ou d’autres marchés. Ils sont souvent très accessibles, le prix des parts démarrant à quelques euros ou dizaines d’euros.

* Différents types de produits :

*SICAV ou FCP ( à voir dans quelques instants)

* Produits de Distribution ou de Capitalisation :
Certains produits collectifs distribuent régulièrement les revenus qu’ils encaissent (dividendes d’actions ou coupons d’obligations), d’autres les réinvestissent automatiquement, ce qui augmente leur valeur. Cela revient finalement au même sur le plan financier et en fonction des besoins. Si onrecherche à constituer un capital, on achète des produits de capitalisation ; et si on recherche de revenus complémentaires alors les produits de distribution sont mieux adaptés.

Les produits collectifs sont classés en grande catégories par l’Autorité des Marchés Financiers selon la nature des investissements :
* monétaires : ces fonds prêtent de l’argent sur de courtes durées aux Etats ouentreprises. Ils sont généralement sans risque. Leur rendement dépend du niveau des taux d’intérêt à court terme.
* obligataires : investis en obligations, ils présentent un risque modéré qui justifie un horizon de placement d’au moins 3 à 5 ans.
* actions : ils sont en prise directe avec la bourse et leur niveau de risque est plus élevé. Comme les actions en direct, ces fonds sont destinésaux investisseurs à long terme, avec un horizon d’au moins cinq à dix ans.
* de fonds alternatifs : produits risqués puisqu’ils sont investis à plus de 10 % en actions ou parts de fonds d’investissement étrangers ou d’OPCVM français mettant en œuvre des stratégies de gestion alternative.
* à formule : très sophistiqués, ces fonds sont généralement assortis d’une garantie sur le capital...
tracking img