Gestion de marque aubade

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2189 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

I. Partie qualitative

A Le noyau

Certaines valeurs fondamentales constituent l’identité profonde de la marque Aubade à travers le temps, les pays et les produits :

• Le pouvoir de séduction
• L’incarnation de la beauté
• La dimension artistique de la marque au travers des photos et de la communication
• La mise en valeur des formes
• La féminité par excellence : « lavraie Femme au sens de sa revendication, la femme maîtresse de son corps »
• La sensualité
• L’érotisme
• Le désir
• Le luxe
• Le raffinement, l’élégance
• La qualité produit, le savoir-faire d’Aubade
Toutes ces valeurs appartiennent essentiellement au système de la Séduction.

Pouvoir faire de la marque :

- Grâce à Aubade, les femmes séduisent
- Elles se démarquent desautres et revendiquent leur féminité
- Elles font naître chez l’homme une sensation de désir
- Aubade n’est pas une lingerie que l’on porte quotidiennement mais on la porte pour des occasions spécifiques
- Plus encore qu’une simple lingerie, Aubade devient un accessoire de séduction à part entière

B Le style de marque

Aubade est la première marque à proposer la lingerie comme unproduit de plaisir pour soi et pour l’autre, le complice secret et raffiné de l’éternel féminin. Inspiré de l’amour courtois, le choix du nom Aubade suggère en lui-même le jeu de séduction. En effet, à cette époque, l’aubade était un concert donné à l’aube sous les fenêtres de la bien aimée.

La marque Aubade doit sa notoriété à dix ans de photos artistiques et sexy qui s’affichent et secollectionnent.

Aubade se reconnaît principalement par ses photos artistiques en noir et blanc prises par le célèbre photographe Hervé LEWIS. La communication d’Aubade lui est propre : en effet, les photos mettent l’accent sur tout ou partie du corps d’une femme (buste, croupe, dos, …) en mettant en valeur les formes féminines grâce à la lingerie, le visage de cette femme au corps « parfait » étantvolontairement caché. Pour la petite histoire, il faut savoir que le fait de masquer les visages des mannequins n’était pas volontaire au départ. Il s’agissait en fait de réaliser une économie en évitant de payer les droits d’image des visages. Par la suite, il s’est avéré que ce style de communication « à visage caché » est devenu une véritable trouvaille artistique, faisant toute la force de lamarque

Aubade communique au moyen de calendriers, d’agendas et du fameux économiseur d’écran à l’effigie de la marque. . L’économiseur d’écran du créateur de lingerie féminine Aubade a été téléchargé 5 millions de fois en quatre mois, offrant une plus-value inattendue à la campagne d’affichage. C’est tout l’intérêt du marketing viral, permettre la diffusion d’un produit ou d’un message à unrythme exponentiel et pour un investissement minime

C Le système de la relation

1. Relation construite

Aubade tente d’établir une relation avec les femmes en instaurant une certaine complicité au travers des leçons, conseils que peuvent utiliser ces femmes dans leur vie amoureuse de tous les jours. Aubade cherche ainsi à jouer le rôle du complice discret dans les moments d’intimité.a) Caractère de l’énonciateur-marque

Aubade adopte un discours osé et très suggestif à l’image des conseils donnés dans Les Leçons. On peut même dire qu’Aubade utilise un ton « malicieux » et humoristique, ce qui est nécessaire vu que la marque se positionne en « donneuse de leçons ». Mais, le public, loin de lui en tenir rigueur, apprécie cette approche humoristique et le prend aveclégèreté. Le but de Aubade est de surprendre et d’étonner.

De plus, la marque s’exprime par l’art de la photo, qui plus est, noir et blanc, ce qui permet selon Anne Charlotte Pasquier, PDG actuelle d’Aubade, d’oser davantage et surtout de faire acquérir à la marque une dimension artistique. C’est d’ailleurs principalement grâce à cette dimension artistique que cette marque se différencie.

1....
tracking img