Gestion de porte-feuille obligataire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 50 (12399 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Stratégie de gestion de portefeuille obligataire (Notes
pédagogiques)
Notes produites par Kodjovi ASSOÉ.

INTRODUCTION
Les obligations occupent une place prépondérante dans le portefeuille de plusieurs investisseurs tant individuels que institutionnels. Pour plusieurs fonds de pension, des compagnies d’assurance, des sociétés de fiducies, la proportion des obligations dans leur portefeuillepeut dépasser les 60%. Communément considérés comme très peu risqués, les obligations sont en réalité des titres financiers dont la volatilité des prix peut dépasser celui des actions. Aussi, une attention particulière doit être portée à la gestion de portefeuille obligataire. Ce document présente les grandes stratégies de gestion de portefeuille obligataire. Avant d’aborder ces stratégies, il estimportant de bien cerner les sources de risque des obligations. La première partie de ce document pédagogique présente brièvement les sources et les mesures de risque des titres obligataires. Il introduit aux concepts de durée (duration) et de convexité tant des obligations individuelles que des portefeuilles obligataires.

Dans le cadre de la gestion de portefeuille obligataire, lesgestionnaires peuvent adopter autant des stratégies de gestion active que des stratégies de gestion passive.

Copyright © École des HEC

1

Stratégie de gestion de portefeuille obligataire (Notes pédagogiques)

Les stratégies de gestion active peuvent être subdivisées en quatre catégories : les stratégies basées sur les anticipations des taux d’intérêt, celles basées sur les

mouvements de lacourbe de taux, celles basées sur les écarts de taux et, celles basées sur les caractéristiques propres de chaque obligation. Il existe deux grandes classes de stratégies de gestion passive de portefeuilles obligataires. Il s'agit des stratégies de gestion indicielle de portefeuille et des stratégies d'immunisation de portefeuille. Certaines stratégies de gestion de portefeuille obligataire combineles caractéristiques autant des stratégies actives que des stratégies passives. Dans ce document, nous présentons les fondements et examinons les mécanismes d'application de ces stratégies de gestion de portefeuille obligataire.1

1. RISQUE ET MESURE DE RISQUE DES OBLIGATIONS
L’indice de volatilité des rendements des obligations corporatives de long terme (obligations 20 ans, cotées AAA) estbeaucoup plus élevé que celui du marché des actions (S&P 500) dans les années 80 aux États-Unis.2 Les placements obligataires constituent des investissements tout aussi risqués que les placements boursiers dans des actions, le risque étant encore plus élevé en périodes de grande volatilité des taux d’intérêt. Les risques des placements obligataires peuvent être spécifiques aux titres obligatairessélectionnés, ou systématiques i.e. relatifs à l’ensemble du marché obligataire. Ce document présente ces deux types de risque des placements obligataires et introduit aux concepts de durée et de convexité, concepts indispensables à l’analyse de la sensibilité des obligations aux variations des taux d’intérêt.

1 2

Ce document n’abordent pas des stratégies basées sur l’utilisation de produitsdérivés sur des titres obligataires. The Wall Street Journal, 15 mai 1987.

Copyright © École des HEC

2

Stratégie de gestion de portefeuille obligataire (Notes pédagogiques)

1.1

Risques spécifiques des placements obligataires
1.1.1 Le risque de défaut

Encore appelé risque de crédit ou risque de l’émetteur, ce type de risque est représenté dans les cotes de crédit publiées par lesagences de crédit (Moody’s, Standard & Poor’s, Canadian Bond Rating Service, Dominion Bond Rating Service…) qui apprécient la qualité des émetteurs. Ces agences utilisent plusieurs critères d’appréciation dont les ratios de levier financier, les ratios de liquidité, les ratios de couverture des intérêts (BAII / Intérêts), les ratios des flux monétaires sur la dette, les ratios de rentabilité...
tracking img