Gestion de portfuille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2634 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse macroéconomique du Canada
2011
*BENMOULOUD Hassan
*
4/23/2011

1. La croissance économique
L’économie canadienne a connu quatre trimestres consécutifs de progression après la reprise de la croissance au troisième trimestre de 2009. Après une forte croissance de 4,9 % enregistrée au quatrième trimestre de 2009 et de 5,8 % au premier trimestre de 2010, le PIB réel a augmenté de2,0 % au deuxième trimestre de 2010. Le ralentissement de la progression au deuxième trimestre s’explique notamment par la diminution des dépenses des ménages, en particulier par la baisse des investissements dans le logement. Le secteur du logement avait été très actif à la fin de 2009 et au début de 2010, en partie sous l’effet de nombreux facteurs transitoires, et on s’attendait généralement àun ralentissement au second semestre de 2010. Et en quatrième trimestre elle a connu une croissance plus marquée, surtout en raison de la hausse des exportations. Le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 3,3 % en taux annualisé comparativement à 1,8 % au troisième trimestre.

C'est principalement la hausse des exportations (+ 4 %) qui explique cette croissance marquée du PIB au quatrièmetrimestre. Elles ont été propulsées par les ventes de produits énergétiques qui ont bondi de 17 %, indiquent les données rendues publiques par Statistique Canada lundi.

La demande intérieure a aussi augmenté, en particulier les achats de biens durables.

Pour un quatrième trimestre consécutif, les investissements des entreprises dans les usines et les équipements ont progressé.

Encomparaison, le PIB américain a connu une hausse de 2,8 % au dernier trimestre de 2010.
Croissance pour 2010
Pour l'ensemble de 2010, la progression de l'économie au pays a été de 3,1 % comparativement à un recul de 2,5 % du PIB en 2009.
Cette croissance est légèrement plus forte que les prédictions de la Banque du Canada qui tablait sur une hausse de 3 %.
En raison de la performance plus solide del’économie canadienne, tant au cours de la récession que de la reprise actuelle, la production économique est pratiquement revenue à son niveau d’avant la récession. Le Canada est le seul pays du G-7 à avoir récupéré presque toute la production perdue depuis le début de la récession.

Selon la Banque du Canada, qui vient de déposer son rapport sur la politique monétaire du pays. La croissance del'économie canadienne depuis le début de 2010 a été la plus rapide en 10 ans. Cette poussée aurait toutefois atteint un sommet, selon la Banque du Canada, qui vient de déposer son rapport sur la politique monétaire du pays.

La Banque mentionne que la reprise économique est plus rapide que prévu, ce qui lui fait revoir ses perspectives de croissance annuelle à la hausse. Elles se situent maintenantà 3,7 % plutôt qu'à 2,9 %. La croissance devrait ensuite atteindre 3,1 % en 2011 et 1,9 % en 2012. Ces prévisions sont plus élevées que celle du Fonds monétaire international, qui prévoit une hausse de 3,1 % au Canada en 2010.

Les initiatives gouvernementales de relance sont en partie responsables de cette bonne performance. La Banque estime toutefois que la force du dollar canadien représenteun certain danger : « Parallèlement, la vigueur persistante du dollar canadien, la piètre tenue du pays au chapitre de la productivité relative et le bas niveau de la demande américaine en chiffres absolus continueront de freiner considérablement l'activité économique au Canada » stipule le rapport.

La Banque croit que l'économie canadienne « retourna à son plein potentiel au deuxième trimestrede 2011 ». À ce moment, l'inflation devrait avoir atteint 2 %, selon la Banque.
Mais selon BMO, la croissance économique sera freinée par la réduction des dépenses des gouvernements aux prises avec des déficits ayant gonflé au cours de la récession.
«Au cours de la prochaine année, on assistera à une réduction des dépenses de relance dans la plupart des régions du pays alors que les...
tracking img