Gestion de risk de credit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 54 (13391 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
REMERCIEMENT

Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements, à ceux qui m’ont beaucoup appris au cours de ce stage, et même à ceux qui ont eu la gentillesse de faire de ce stage un moment très Profitable.

Je remercie avant tout Mr MEGDER ELHASSAN et Mme RADI BOUCHRA de m’avoir encadré et dem’avoir fournie leurs précieux conseils..

Je remercie Monsieur El gerh Hassan le responsable d’agence ATTIJARIWAFABANQUE, qui ont ma accompagnée tout au long de cette expérience professionnelle avec beaucoup de patience et de pédagogie.

Aussi je remercie madame MOUNIA ATIFI chargé de clientèle, et YOUNESS NEJDI chargé de compte, pour les conseils qu’ils ont pu me prodiguer au cours decette période .

Introduction

La distribution de crédits est le générateur essentiel de bénéfices pour les établissements bancaires. En général plus le volume de crédits offert aux clients, entreprises et particuliers, est élevé meilleure est la rentabilité. Toutefois la distribution de crédits ne se fait pas sans mal.

En effet, le risque de perte totale et partielle des créances estd’autant plus accru que le volume de crédits distribués est élevé ce qui influe négativement sur la rentabilité des banques. Comment gérer ce dilemme ?

Ce paradoxe est universel mais il se fait ressentir de façon plus évidente dans les pays en voie de développement généralement plus exposés aux effets de la mondialisation de l’économie. Nul ne doute que tous les Établissements de crédit essaient decerner ou plutôt d’encadrer le risque de crédit dès l’entrée en relation avec leur clientèle et que chaque banque essaie de se prémunir au mieux à l’aide d’outils et de mécanismes divers ; ce n’est hélas pas suffisant.

Gérer le risque, c’est suivre l’affaire depuis sa création ou son entrée en relation avec la banque, de façon minutieuse, afin de minimiser les risques et amoindrir les pertes s’ildevait y en avoir, car après tout oser prétendre maîtriser toutes les variables relatives au monde de l’entreprise relève de l’imaginaire.

Le présent travail a pour objectif de mettre en relief toutes les composantes du risque de crédit et la nécessité d’un encadrement rigoureux de tous les aspects pouvant intervenir dans les relations Banques – Entreprises

La première partie sera réservéeà la présentation de du secteur bancaire marocain , et de son environnement. Dans la deuxième partie, théorique dans son ensemble, nous allons essayer de démystifier le risque de crédit et de le mettre dans le contexte mondial à travers les accords de Bâle II. La troisième partie sera dédiée a la gestion de risque de crédit bancaire pour la clientèle

La quatrième et dernière partie de ce travailsera dédiée a la présentation de l’entreprise d’accueil Attijariwafabank. nous y présenterons également une étude de cas concernant le montage et l’analyse d’un dossier de crédit .

Chapitre I : Présentation de l’environnement bancaire au Maroc

Section 1 : l’environnement institutionnelle et réglementaire

Depuis le début des années 90, le Maroc s’est résolument engagé dans une politiqued’ouverture de libéralisation économique .Face aux mutations importantes que connaît l’environnement des échanges internationaux , le Maroc a décidé de conclure différents accords de libre échange, arrimant ainsi son économie aux principaux ensembles régionaux .

Le Maroc a retenu une stratégie de croissance basée sur la promotion du secteur privé. En économie ouverte, le devenir de l’entrepriseprivée dépend de sa compétitivité et donc de sa capacité à produire plus et mieux à des standards internationaux reconnus. Les besoins en capitaux nécessaires à l’accompagnement de cette ouverture de l’économie sont certes considérables.

Toutefois et en dépit des efforts déployés pour élargir l’offre des produits financiers, il est clair que le secteur bancaire demeurera longtemps encore...
tracking img