Gestion de risque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8295 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic] Université Moulay Ismail [pic]
Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales
Meknès

Master spécialisé
Economie et Stratégies des Institutions Financières

Elément d module : la gestion de la trésorerie
Exposé sous le thème :
[pic]

[pic]

[pic]
M.ZARHOUNI
[pic]
EL MARRAHIYOUSSEF
SIDALI MOHAMMED
TAZI YOUNES

Année universitaire : 2009/2010
| |
|[pic] |

Chapitre I : notion de risque de change
Section I : Concept de position de change
Section II :Concept de risque de change
➢ La naissance du risque de change

Chapitre II : la mesure du risque de change
Section I : Le risque de change de transaction
Section II : le risque de change de consolidation
Section III : le risque de change économique
Section IV : stratégies de gestions du risque de change

Chapitre III : Les différentes techniques decouverture du risque de change
Section I : les techniques internes de couverture
Section II : les techniques externes de couverture

Introduction

Pendant très longtemps, les entreprises marocaines sont demeurées inertes à l’égard du risque de change, l’explication de ce comportement trouve son origine dans le contrôle des changes particulièrement contraignant qui empêchaient lestrésorerier d’avoir le moindre dynamisme à l’égard du risque de change, qui ce soit à l’importation ou à l’exportation. Dernièrement, les choses ont beaucoup évolué et les trésoreriers disposent d’une palette variée d’instruments et sont devenus donc très actifs dans le domaine de la gestion du risque de change

[pic]
Gestion de risque de change

Chapitre I : notion de risque de change

Lagestion du risque de change suppose que l’on ait préalablement bien défini les concepts de position de change et de risque de change

Section I : Concept de position de change
La position de change, concept essentiel, est indispensable pour comprendre les opérations en devises : la position de change permet de mesurer le risque de change.

La position de change est la différence positive ounégative entre les avoirs (créances) libellés en devises étrangères, et les engagements (dettes) libellés en devises étrangères.
Elle peut être :
➢ « courte » si les avoirs en une devise sont inférieurs aux engagements dans cette même devise.
➢ « longue » si les avoirs en une devise sont supérieurs aux engagements dans cette même devise

Toute opération de change implique nécessairement laconstitution et la gestion d’une position de change, ou plus exactement, d’une position de change par devise.

A chaque type de position est associé un niveau de risque ou de sensibilité : à position longue, risque long, et à position courte, risque court.
En risque long, l’entreprise craint une baisse de la devise et profite de la hausse. Contrairement en risque court, la hausse de la deviselui est défavorable, et la baisse lui est favorable.

Se couvrir consiste à prendre une position de sens inverse à celle d’origine, quelle que soit l’échéance.
• Une vente à terme est une position courte, puisqu’elle est un engagement à terme de payer une quantité de devises à une contrepartie. Associée à une position longue (créance, par exemple) dans la même devise et de même montant (maispas nécessairement de même montant), elle annule la position de change dans cette devise.
• Un achat à terme est une position longue, puisqu’elle est un engagement à terme de la contrepartie de livrer une quantité de devises. Associée au remboursement d’une dette (position courte), elle annule la position de change dans cette devise.
La position de change est également un outil...
tracking img