Gestion des entreprises

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GESTION INTERNATIONALE DE L’ENTREPRISE

Stratégies d’internationalisation des territoires
IDE = IDI (investissement direct international)
On va apprécier les stratégies d’internationalisation à partir des flux entrants et sortants. Définition du FMI (homogénéisée)
« Investissements effectués dans le but d’acquérir un  intérêt durable  dans une entreprise exerçant ses activités sur leterritoire d’une économie autre que celle de l’investisseur, le but de ce dernier étant d’avoir un pouvoir de décision effectif dans la gestion de l’entreprise. »
Quand on parle de durabilité : + ou – 12 mois (investissements financiers/monétaires non pris en compte car pas assez « durs »)
Prise de participation, fusion, association supérieure ou égale à 12 mois = IDE
Comment mesurer un pouvoir dedécision effectif ? Une prise de participation majoritaire (+ 50%) ou avoir une majorité de blocages (ADP = actions à droit de vote prioritaires = pour une action, le droit de vote compte double) ou possession de technologie, de savoir faire (brevets, licence = supports).
Evolution des IDE
1945-1965 : secteur primaire. Le gros des flux d’I a eu lieu dans le secteur primaire (plantations,mines). Ce qui donne naissance à un type de firmes dans le secteur primaire (acier, pétrole). L’objectif de l’entreprise était de s’assurer un approvisionnement. Souvent des entreprises publiques (ex : compagnie du pétrole).
FMN les plus anciennes : maitrise de l’exploitation ou de la distribution de ressources rares. Surtout sous forme de bail donc beaucoup d’entreprises essayaient de contrôler ladistribution.

1965-moitié 1990’s : industrie de transformation
* FMN à stratégie commerciale
* FMN à stratégie productive
FMN à stratégie commerciale. Délocalisation de la Y pour vendre sur place / fournir des marchés régionaux ou nationaux pour contourner des obstacles liés à l’existence d’espaces nationaux. Stratégie du cheval de Troie : marchés fermés par des mesuresprotectionnistes. Dans les 60’s, suite aux chocs pétroliers, augmentation/retour des mesures protectionnistes, surtout en UE. Quotas sur les importations de véhicules japonais. Donc le RU a fait des ponts d’or aux unités d’implantation du Japon. Règle des 45 % : à partir du moment où plus de 45% du produit était fait sur le territoire européen, ce n’était plus un produit japonais.
Stratégie du cheval de Troiea été bcp étudiée dans les 70’s. Chose un peu similaire ajd ac les pays « têtes de pont » comme la Finlande utilisée pour pénétrer le marché russe.
FMN à stratégie productive. But : coûts salariaux faibles. Donc : internationalisation du processus productif – éclatement de la Y dans les « filiales ateliers » - peu importe le marché local d’implantation, pas de distribution locale.
Dans 80’s,90’s on a délocalisé des parties standardisées. Aujourd’hui, tout est délocalisé. On a des pays qui acceptent d’acheter le produit si l’entreprise accepte de fabriquer sur place donc de travailler avec les locaux donc il y a transfert de technologies (on a perdu un marché ainsi).
Il y a 2 ans, IBM a fermé quasi les 2/3 de ses activités de développement.
« Filiales ateliers » dans les paysateliers : 1e vague NPI puis pays émergeants (Amérique Latine, puis PECO, puis BRIC aujourd’hui très grosse demande et coûts salariaux faibles).
Sur les BRIC, on peut rajouter une stratégie commerciale et une stratégie productive.

Aujourd’hui : activités tertiaires (les investissements commerciaux et financiers (banques, compagnies d’assurance).
Dernier type de firmes (terme employé par leséconomistes, renvoie souvent à des FMN) : entreprises (terme de gestionnaires qui renvoie souvent, et dans ce cas, à des PME) « contraintes ».
Stratégies subies et non pas choisies.
Entreprises spécialisées dans la sous traitance :
* de biens d’équipement (automobile, mécanique, textile…)
* confrontées à une pression accrue des donneurs d’ordre qui les mettent en concurrence avec des...
tracking img