Gestion des ressources humaines

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9188 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|ESSOR DE LA FONCTION RH |

I- INTRODUCTION

Avec le développement du taylorisme et les débuts du syndicalisme, les premiers « services de personnel » avaient pour mission d’entretenir des relations avec les syndicats d’administrer les droits des salariés, les adapter aux progrès technologiques régler des problèmes de rémunération, d’évaluation et decommunication dans le sens moderne du terme.

Malgré de ces nombreuses missions et activités, les services de personnel n’ont eu qu’une place mineure dans l’organisation au début du XX siècle.

Mais au fur et à mesure ce rôle était appelé à évoluer jusqu’à un statut à part entière dans les organisations aujourd’hui.

Les expériences d’Elton Mayo dans les usines de la Western Electric surl’influence des conditions du travail sur la productivité, ont interrogé la place et importance de la motivation au travail en donnant naissance à l’école des relations humaines.

Ces études ont eu une influence profonde sur l’évolution de la fonction des ressources humaines.

Les années 1940-1950, la syndicalisation massive des salariés et les relations industrielles qui en découlaient ontaccompagné la naissance de grandes industries avec :
• Administration plus complexe
• Amélioration des conditions de travail des salariés
• Spécialisation du travail
• Développement de la législation
• Progrès technologiques, etc.

Avec les disciples d’ Elton Mayo et l’intérêt que porta l’école des relations humaines, sur la motivation des salariés et besoins de satisfaction del’individu au travail, à la santé, participation et communication, la fonction RH va s’enrichir et se renforcer.

Les années 1960 et 1970 seront celle de la maturité de la fonction RH. Cette expansion s’explique par trois :

• L’accroissement de la demande pour de nouveaux types de salariés comme les techniciens
• Le renforcement de la législation qui poussait les organisations àramasser plus de données sur leur personnel
• Développement des sciences du comportement

On peut parler de professionnalisation de la fonction RH qui a poussé à la consolidation de la formation des gestionnaires RH leur permettant d’assumer des responsabilités de plus en plus lourdes. C’est la période de la direction par objectifs ou de l’aménagement du temps de travail par exemple.

II-LA PROFESSIONNALISATION 

La maturité de la fonction RH coïncide avec un statut plus reconnu dans l’organisation du même type que les autres fonctions comme la production ou la finance.

Les professionnels de la fonction RH avec leur approche basée sur la participation semblent plus proches de des préoccupations de la direction générale. Le responsable du servie RH se voir appeler « Directeurdes RH » et les relations industrielles ou de travail se rattachent à ce service. La voit ainsi son rôle se transformer et les mots-clés comme :

• Planification stratégique
• Evaluation du rendement et des performances
• Formation et développement des compétences
• Gestion des carrières
• Qualité de vie de travail
• Partenariat
• Flexibilité, etc.

Ces axesd’activités relevant de la fonction RH se justifient par la compétitivité accrue et la logique client principalement.

L’administration du personnel ou des RH fut la plus classique des formes de la fonction RH. Elle ramasse et organise l’information pour une meilleure gestion au niveau rémunération, embauche, relations sociales, etc.

Sur le moyen terme, la GRH orientée par une stratégie quiconcerne la politique d’emploi ou de formation et développement. Mais de manière générale, la GRH consiste en des mesures (politiques, procédures, etc.) et des activités (recrutement, etc.)

Plusieurs tendances et facteurs ont rendu la GRH plus professionnelle, plus importante et plus complexe. Elle fait partie désormais de la direction générale avec un pouvoir consultatif et de plus en plus...
tracking img