Gestion du changement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1687 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Culture entrepreneuriale :

GESTION DU CHANGEMENT
SOMMAIRE :
I .INTRODUCTION :
1. définition de la gestion du changement
2.historique.
II. Changement inévitable :
1. changement environnemental
2 .Outils prévisionnels
III. Changement organisationnel planifié :
1. définition
2. processus de changement.
3. Principes et facteurs du changement
4. conduite duchangement.
IV-Conclusion

I.INTRODUCTION :

1. DEFINITIONS :
Pour arriver à la définition de la gestion du changement il faut tout d’abord commencer par définir l’environnement :
1.1 Définition de l’environnement :
Le changement est le passage d’un état a un autre suivant la nature , la durée, l’intensité de ce passage on parlera d’évolution ,de révolution, de métamorphose , detransformation de modification de mutation( transformation profonde et durable) . il s’exerce dans des domaines très divers. il faut distinguer le changement endogène du a des causes internes (par exemple les révolutions politiques), et le changement exogène du a des causes externes (par exemple : la révolution du téléphone mobile).
2.2 Définition de la gestion du changement :
La gestion duchangement est généralement dirigée par 3 intentions :
Définir, mettre en œuvre et consolider le changement.
La définition du changement consiste a explorer, analyser et comprendre une situation de changement dans le contexte d’une organisation, a définir et a évoluer les solutions possibles.
La mise en œuvre du changement consiste a implanter le changement dans l’organisation selon les stratégiesde mise en œuvre choisies. La consolidation du changement garantit l’assimilation du changement par l’organisation. Ces 3 intentions forment le cycle de vie d’un processus de changement organisationnel.

Aperçu historique :
Il n’est pas possible de situer historiquement la notion de gestion du changement car le changement a toujours existé.
Cependant on va procéder a l’étude des courantséconomiques qui ont marqué l’histoire de l’économie. Il est a signaler que ces courants représentent l’une des premières manifestations de la gestion du changement.
LES ENTREPRISES QUI CONSTITUENT NOTRE Environnement tirent héritage des modèles d’organisation qui ont fait la richesse et la croissance des économies d’alors :
* D’un cote les principes posés par l’école scientifique (taylor,fayol)
* D’un autre les principes de l’école des relations humaines (mayo, maslow)
Dans le premier model plutôt mécaniste ce qui importait c’était la rigueur la division des taches la définition précise des rôles de chacun et l’organisation hiérarchique. le commandement installé donne la certitude de l’intégration e l’action collective et de l’efficacité. C’est ce system qui a été illustre parle développement de Ford au usa.

Dans le second schéma les taches sont faiblement formalisés les relations s’établissent aussi bien verticalement qu’horizontalement les communications entre les différents niveaux sont favorisés y compris dans des cadre informel. Les actions ne sont pas fractionnées, mais font l’objet d’une prise en compte globale. Il existe une prise en compte de lanécessité de gérer le personnel et de promouvoir des politiques sociales de la naissent les théories sur l’analyse des besoins et les théories de la motivation ce second model s’est développé en réaction au problème posé par le premier :
Mauvaise condition de travail, absence de considération des agents conflits ; absentéisme freinage. Il était censé résoudre ces dérivées et il devait tenter de favoriserla participation des operateurs, la confiance aux personnes le développement des apprentissage, la motivation, la résolution collective des problèmes . Ainsi on espérait garantir l’intégration de l’action collective.

II. CHANGEMENT INEVITABLE :
Il s’agit des changements qui touchent inévitablement l’entreprise.

1. Changement environnemental:
2. Outils prévisionnels:
3. Il...
tracking img