Gestion financiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1013 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
H.E.M. 3ième Année

Année Universitaire 2010/2011 Gestion Financière II



Cas d’ « ENTRAINEMENT »







Cas n° 1


Une société désire réaliser un investissement de 240 M DH supposé procurer les CAF d’exploitation suivantes (en M DH).

||Probabilités |Année 1 |Année 2 |Année3 |
|Hypothèse pessimiste |0,30 | 60 | 75 | 90 |
|Hypothèse la plus probable |0,50 | 90 |120 |150 |
|Hypothèse optimiste|0,20 |120 |150 |180 |

Le coût du capital est 10%. Quelle est la VAN espérée de ce projet ?
En supposant que les flux de trésorerie d’une année sont indépendants des flux des autres années, quel est le risque attaché à cette valeur ?


Cas n° 2



Une société considère deux projets A et B, nécessitant le même capital investi (100)et ayant la même durée (2 ans).
Chaque cash-flow a fait l’objet de 3 évaluations affectées d’une probabilité.
On suppose que les cash-flows sont indépendants les uns des autres et que le coût du capital est de 10 %.

| |CF1 |Probabilité | | CF2 |Probabilité |
|Projet A | 60 | 0,3 | | 50 | 0,4|
| | 70 | 0,4 | | 60 | 0,3 |
| | 80 | 0,3 | | 70 | 0,3 |


| |CF1 |Probabilité | | CF2 |Probabilité |
|Projet B | 30 | 0,3 | | 50 | 0,4|
| | 62 | 0,5 | | 80 | 0,4 |
| | 90 | 0,2 | | 100 | 0,2 |

- Lequel des deux projets est à retenir ?





Cas n° 3


Une société désire financer un matériel dont le coût est de 54.000 DH H.T. et dont la durée de vie économique est de cinq ans.L’amortissement se fait de façon linéaire. Elle a le choix entre trois modes de financement :


Financement intégral par fonds propres ;
40.000 DH par fonds propres et le reste, par emprunt au taux de 12 % remboursable en cinq annuités de fin de période (amortissement constant);
Un crédit-bail : paiement de quatre loyers de 18.000 DH de début de période pour les quatre premières annéesd’utilisation. En fin de quatrième année, l’entreprise peut exercer une option d’achat de 4.000 DH. Dans ce dernier cas, la société peut amortir le bien en totalité sur la cinquième année.

Le prix de cession du bien en fin de cinquième année est estimé à 6.000 DH. Le taux de rentabilité économique requis par la société pour les investissements de cette classe de risque est de 5 %, en supposant un financementà 100 % par fonds propres. Le coût normal de la dette est de 14 % (avant impôt). Le flux de liquidités d’exploitation annuel est de 24.000 DH avant impôt.
Quelle décision de financement conseillerez-vous à cette société de prendre ?





Cas n° 4

Une entreprise dispose de 3 modalités pour financer un investissement de 240.000 DH (amortissable linéairement) :

1. Un apport de fondspropres à hauteur de l’investissement.
2. Un emprunt à hauteur de 180.000 DH, taux d’intérêt 9%, durée 3 ans, annuités constantes.
3. Un contrat de crédit-bail prévoyant des loyers annuels de 120.000 DH payables en début de période, avec une option d’achat au terme de la durée du contrat, soit 3 ans, pour 20.000 DH.

Les résultats d’exploitation avant dotations aux amortissements seront les...
tracking img