Gestion immobilisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2792 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION GENERALE

Selon CAMPION, une entreprise est une organisation financièrement autonome qui se propose de produire pour le marché certains biens et services pour accumuler du profit. Ainsi, la banque s’inscrit bien dans cette catégorie d’agent économique car elle conçoit plusieurs produits qu’elle met à la disposition de sa clientèle dans l’objectif principal d’en tirer desbénéfices. Mais cet objectif ne saurait être atteint si elle ne dispose pas des moyens humains, matériels et financiers qui se doivent d’être bien gérés.

C’est justement à ce niveau que de nombreuses entreprises éprouvent de difficultés. Et les banques, en tant qu’entité prestataire de services, n’échappent aucunement à cette règle. Elles devraient alors tout mettre en œuvre pour une meilleureadministration de leurs biens.

C’est donc cette pertinente remarque qui nous a amené à retenir le thème: « Gestion des immobilisations au sein d’une banque ».Celui-ci laisse cours à de nombreuses interrogations telles que : Quelles sont les différents types d’immobilisations qui existent ? Comment se fait leur administration ? Quelles sont les difficultés rencontrées dans la gestion desimmobilisations et quelles sont les approches de solutions pour pallier ces difficultés ?

I: Définition et utilité des immobilisations au sein d’une banque

I.1 : Définition

Les immobilisations sont des éléments destinés à servir de façon durable l’activité de la banque. Elles sont aussi employées pour l’accroissement du potentiel technique de l’entreprise et ne seconsument pas lors du premier usage.

Seuls les biens ou les droits réels dont la banque est propriétaire sont considérés comme des immobilisations; et entrent dans le cadre des procédures administratives et comptables les concernant. Ces biens, qui sont généralement de valeur importante, s’enregistrent en haut du bilan dans le patrimoine d’une entreprise non bancaire (Classe 2, selon leplan comptable SYSCOHADA). Par contre, pour les banques, on les retrouve exceptionnellement au bas du bilan (Classe 4, selon le plan comptable bancaire). Cela ne signifie pas qu’ils sont de moindre importance ou ne sont pas utiles dans l’activité des banques.

I.2 : Utilité

La figuration des immobilisations au bas du bilan s’explique tout simplement par le fait que les éléments dubilan d’une banque, contrairement aux autres entreprises, sont classés par ordre de liquidité décroissante. Cela n’empêche pas que ces biens immobilisés soient aussi d’une importance capitale.

En effet, ils s’utilisent dans le cadre des activités bancaires, et servent à réaliser des opérations qu’elle commercialise. Encore mieux, ils permettent au personnel de la banque de se sentir plusà l’aise dans l’accomplissement de leurs tâches ; ainsi les résultats attendus sont sûrs d’être satisfaisants.

Selon l’OHADA, les immobilisations représentent les biens et les valeurs inscrits à l’actif du bilan et destinés à rester durablement dans l’entreprise. Elles sont donc des emplois stables qui assurent le fonctionnement de l’entreprise. On distingue : les immobilisations incorporelles,corporelles et financières.

II: Typologie des immobilisations et les composantes de leurs coûts

II.1 : Typologie des immobilisations

1. Immobilisations incorporelles

Entrent dans cette catégorie, les biens immatériels susceptibles de générer des revenus futurs et utilisés de façon durable dans le cadre des activités de la banque. A ceux-ci, peuvents’ajouter les frais dont l’importance et l’objet justifient leur répartition sur plusieurs exercices.

Les immobilisations incorporelles ont la nature de biens acquis ou créés par l’entreprise, non pas pour être vendus ou transformés, mais pour être utilisés sur un temps relativement long; directement ou indirectement pour la réalisation des opérations professionnelles ou non. Elles...
tracking img