Gestion porte feuille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2703 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
tyPERCEPTIONS ET METHODES D’EVALUATION DU RISQUE 1) Perception et représentation du risque, et leurs rôles dans le processus de décision (Julie Olivero) 2) Modélisation: élaboration d’outils évaluant le risque (Eric Chojnacki)

1

PERCEPTION et REPRESENTATION DU RISQUE, LEURS RÔLES DANS LE PROCESSUS DE DECISION

JULIE OLIVERO, doctorante en 2ème année au CERGAM et CEREGE, membre de
l’OHM(Bassin minier de Gardanne),bourse cofinancée CNRS/région PACA

PIERRE BATTEAU, directeur de thèse

2

- Risque: notion centrale de la compréhension du
monde contemporain + nécessité d’une approche pluridisciplinaire

- Perception du risque: une étape dans l’évaluation et la gestion
du risque, processus complexe nécessitant un cadre théorique qualitatif et quantitatif

- L’analyseéconomique du risque (assurance, finance, gestion)
calcul des probabilités + théorie de la décision

3

⇒ ⇒

Risque: probabilité d’occurrence x effets Action soit sur la fréquence (prévention), soit sur sa gravité (protection) Risque: élément décisionnel + atteintes aux utilités

Vaste littérature sur les attitudes des décideurs face au risque et les mécanismes de décisions dans l’incertain(économie, finance, gestion, assurance), sur la perception du risque (psychologie,sociologie, anthropologie)

OHM: décisions en matière de risque industriel (entreprise) déterminants des écarts de PR entre experts et décideurs et leur mesure

1) 2)

Plan: Contributions théoriques en matière de perception du risque Entreprise: la décision face au « risque industrialo environnemental »Identification de variables d’influence sur la PR en vue d’une modélisation qualitative



4

La perception du risque: un processus complexe

Perception: « processus physique à travers lequel un individu reçoit, traite, et mesure l’information de son environnement physique et communicatif via les sens » (Jungermann et Slovic, 1993)

Méthode pour l’appréhender: l’expérimentation

Quesignifie « perception des risques » dans un processus décisionnel d’entreprise?

NLP Communication model
5

1- La diversité des approches sur la perception du risque
Approche axiomatique: la théorie de l’utilité espérée

Daniel Bernoulli (théorie de l’UE,1738) Critère de décision rationnelle face à l’incertain: max UE des gains (jeux de hasard), probabilités et conséquences des évènementssupposées objectives.

Von Neumann et Morgenstern (1944): entrée officielle du critère d’UE en théorie économique.

Savage (1954): extension du critère d’UE aux situations d’incertitude, probabilités objectives et subjectives (croyances, connaissances).

⇒traduction de la PR en probabilités (choix/préférences/croyances)

6

Cadre formalisé utile (modélisations) mais insuffisant : - complexitédu réel: paradoxes d’Allais (1953) et d’Ellsberg (1961) - principe de rationalité limitée: H. Simon (1955)


Années 1970: nouvelles approches « aménageant » les modèles classiques de l’UE

Remise en cause des fondements de la théorie de la décision en univers incertain…
• Psychologie expérimentale: une théorie subjective de l’utilité espérée
Kahneman et Tversky (Prospect Theory,1974) biaiscognitifs et heuristiques influençant la PR et la prise de décisions individuelles Surconfiance, optimisme, surévaluation risques rares/sous-estimation risques communs

• Approche psychométrique (fin années 1970-1980)
Slovic et al.: influence des médias, des systèmes politiques, du genre, de la confiance dans les institutions sur la PR… DV observée entre PR expert/public, PR femmes/hommes

7 Approche culturelle
M. Douglas et A.Wildavsky (1982): le risque est une construction sociale subjective, chaque forme de vie sociale a son propre portefeuille de risques, sa propre hiérarchisation des risques et son propre rapport au risque.

Approche constructiviste
Kasperson (1988), Pages (1990), Clarke & Short (1993) et Earle (1995) : synthèse des approches psychométrique et...
tracking img