Gestion sans budget

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7813 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La gestion sans budget : évaluation de la pertinence des critiques et interprétation théorique
Beyond budgeting : assessment of criticisms on budget and theoretical interpretation
Nicolas Berland Professeur, IAE de Poitiers – Cerege nberland@iae.univ-poitiers.fr Résumé : Les budgets font l’objet depuis de nombreuses années de virulentes critiques. Au travers de sept études de cas, cetterecherche vise à comprendre les critiques formulées à leur encontre. Deux réponses sont avancées. La première cherche à montrer que les critiques se concentrent sur certains rôles attribués aux budgets. La deuxième réponse, en se servant du cadre théorique développé par Simons, montre que la manière dont les managers se servent des budgets peut les rendre dysfonctionnels. Mots-clés : budget, contrôle,management, contrôle diagnostic, contrôle interactif. Abstract : Budgetary process have been highly criticized for many years. Through seven case studies, this paper tries to assess the relevance of these criticisms. Two answers are defined. First, we show that criticisms are concentrated on few roles attributed to budgets. Second, thanks to a analytic framework borrowed to Simons, we show thatcriticisms differ according to the use of budgets by managers. Keywords : budget, control, management, diagnostic control, interactive control JEL-codes: M40 Adresse de correspondance: Nicolas Berland – IAE de Poitiers – 20, rue Guillaume VII Le Troubadour BP 639 – 86022 Poitiers Cedex

1

Le Cam-i a lancé, depuis dix ans, un programme de réflexion sur le budget et le contrôle budgétaire. Le butest de répondre aux critiques qui leur sont adressées. La conclusion est originale. Le Cam-i propose de supprimer le budget. Il prend soin de présenter de nombreux exemples d’entreprise ayant tenté l’expérience afin d’étayer ses propositions. La proposition est provocante et laisse rarement indifférente les entreprises. La plupart restent pourtant sceptiques. Une enquête réalisée dans les paysscandinaves, dont les entreprises semblent pourtant en pointe dans la suppression du budget, montre que la plupart des entreprises ne souhaitent pas piloter sans budget (Ekholm et Wallin, 2000). En France, la situation est sans doute identique même si la question n’est jamais posée aussi ouvertement. Les études réalisées s’intéressent surtout aux critiques portant sur le budget (Bescos et al., 2003).Notre propos dans cet article n’est pas de faire l’apologie de la gestion sans budget mais d’utiliser ce discours pour analyser les modes de pilotage. Il semble en effet que l’apport essentiel du Cam-i soit de casser des structures mentales profondément enracinées dans les conceptions traditionnelles de la « bonne gestion ». Dès lors, notre étude vise à répondre à la question de recherche «comment faut-il interpréter les critiques sur les budgets ? ». Pour répondre à cette question, sept études de cas ont été menées auprès d’entreprises. Celles-ci ne constituent pas un échantillon représentatif du paysage économique français (voir la partie méthodologie). Deux des entreprises interrogées ont supprimé leur budget et deux l’ont sérieusement modifié ces dernières années. Les trois dernièresfonctionnent de manière « traditionnelle ». La réponse à notre question de recherche peut se faire en deux temps. Tout d’abord, il semble que les critiques se focalisent sur certains rôles attribués aux budgets. Mais au-delà des rôles du budget, c’est aussi la façon dont les managers s’en servent qui est, dans certains cas, problématique. Les managers peuvent en effet consacrer plus ou moinsd’attention au budget indépendamment du rôle qu’ils lui attribuent. Cette idée renvoie à la centralité des budgets 2

dans les dispositifs de pilotage utilisés par les managers. A l’aide du modèle développé par Simons (1991, 1994, 1995), nous montrerons que l’enjeu de la gestion sans budget est de passer d’un contrôle bureaucratisé à un contrôle impliquant les managers. Après avoir rappelé...
tracking img