Gestion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6916 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|GESTION DES ORGANISATIONS |

| cHAPITRE 1 : LA NOTION D’ENTREPRISE |

Pour préciser la notion d'entreprise et être en mesure de l'identifier, on peut en donner une définition générale. Mais l'extrême diversité des situations conduit à effectuer des classifications économiques et juridiques permettant de dégager des catégorieshomogènes pouvant donner ainsi lieu à des études comparatives.

I. Qu'est-ce qu'une entreprise ?

1. Historique et définition de la notion d'entreprise.
Le problème économique fondamental est le suivant : les êtres humains ont des besoins à satisfaire et ceux-ci ne sont pas fournis directement ou forcément par la nature. Par conséquent il faut les produire.

L'activité économique del'entreprise consiste à combiner des ressources rares (ressources naturelles, équipements) et le facteur du travail appelé également facteur de production*.
La production existe grâce aux fonctions du capital* et du travail*.

Aujourd'hui, on rémunère davantage le capital que le travail (mieux vaut rester chez soi et avoir des actions !).

Dans les sociétés traditionnelles, l'activitééconomique n'était pas dissociée du reste de l'activité sociale. Mais il est apparu nécessaire de créer des cellules spécialisées dans la création de biens et de services (75 % du PIB français !).

Les termes d'entrepreneurs et d'entreprises semblent avoir fait leur apparition pour la première fois en France aux environs du 15e siècle.
Entreprendre signifie alors effectuer une tâche hasardeuse(affronter les périls de la mer, voyager). Jusqu'à la révolution industrielle, au 18e et 19e siècle, la majeure partie des entreprises était des entreprises artisanales. Depuis, leur taille n'a cessé de croître.

Les grandes étapes du développement de l'entreprise.
L'objectif de cette section est de proposer un cadrage historique du développement des organisations en évoquant simplement lesétapes clés.

L'époque pré-capitaliste et l'essor du système domestique (15e-18e siècle).
Le capitalisme* va mettre plusieurs siècles à apparaître alors que l'artisanat triomphe dans les villes.

Les échanges se multiplient, nécessitant une production accrue et la mobilisation de toute la main-d'oeuvre disponible dans le système domestique* (au sein d'une maison, sans main-d'oeuvre extérieure).1. Artisanat.
Depuis l'apparition de l’Homme, on assiste au lent développement des métiers au fur et à mesure de l'expansion des marchés.
Au début se constituent des micros marchés dans les villages et villes, puis des marchés plus étendus grâce à des transports plus faciles. On parle alors de division sociale* du travail.

L'artisan travail à domicile, utilise un outillage simple dontil est propriétaire, et est autonome. Il maîtrise complètement la réalisation du produit, travaille le plus souvent à façon* (sur commande) pour une clientèle de proximité* (tisserands, verriers).

Le système des corporations* se généralise. Une corporation est une communauté qui rassemble des maîtres, des compagnons et des apprentis et dont l’activité fait l'objet d'un statut ratifié par deslettres patentes du roi.
Ce statut accorde aux membres de la communauté le droit exclusif d'exercer leur métier dans un périmètre précis.

En même temps se développe un capitalisme commercial* (multiplication des échanges, par la voie maritime surtout).
Il y a un accroissement du négoce, une généralisation de la monnaie comme intermédiaire des échanges, une accumulation et une circulationde l'argent (mercantilisme*).

Le négociant* est un spécialiste des transactions qui tire parti des distorsions entre l'offre et la demande, de la répartition inégale des produits, des hommes et des richesses sur le territoire.

L'entreprise et l'entrepreneur sont en train de naître.
Entreprendre, c’est mobiliser des moyens pour d'autres fins que celles qui sont déjà tracées par la...
tracking img