Gfhjkgfj

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Jeu de l'amour et du hasard
Le Jeu de l’amour et du hasard est une comédie en trois actes et en prose de Marivaux représentée pour la première fois le 23 janvier 1730 par les comédiens italiens à l’hôtel de Bourgogne.
Tout en respectant les codes de bienséance de l’époque – les nobles finiront ensemble, et les « petites gens » de leur côté – Marivaux retourne, dans cette comédie au dialogueétincelant, l’ordre établi, trouble les préjugés et inverse les rapports maîtres-valets. Cette situation engendre complications et quiproquos, et ce sont finalement les femmes, avec les serviteurs, qui se sortent le mieux de cette situation. Ainsi, Lisette est la première à comprendre ce qui se passe, puis elle l’avoue tardivement à Arlequin. Bien après, Silvia se rend à son tour compte de lasituation, mais sa fierté l’empêche de l’avouer tout de suite à Dorante. Après quelques problèmes, ce dernier, passablement déconcerté, parvient finalement à vaincre l’orgueil de Silvia.

Personnages

• Monsieur Orgon, père de Silvia ;
• Mario, fils de Monsieur Orgon et frère de Silvia ;
• Silvia ; fille de Monsieur Orgon, sœur de Mario et amante de Dorante ;
• Dorante, amant deSilvia ;
• Lisette, suivante de Silvia ;
• Arlequin, valet de Dorante ;
• Un laquais.

Personnages

Parmi les maîtres, Monsieur Orgon, le père de Silvia, est indulgent et malicieux, il guide le jeu de l’amour et du hasard, en succès amoureux auprès de Lisette. Il a la complicité de Mario, son fils.

L’histoire

La jeune comtesse, Silvia, fille de Monsieur Orgon, attend unprétendant, Dorante, mais elle n’est pas disposée à se marier, surtout au jeune homme que lui destine son père car elle ne le connaît pas et elle a vu tant de mauvais ménages. Elle voudrait pouvoir l’étudier sans se compromettre, et pour cela elle imagine de changer de costume et de rôle avec Lisette, sa femme de chambre, afin de pouvoir étudier plus à son aise le caractère de ce prétendant quipasse, de surcroît, pour un libertin. Or il se trouve que le fiancé, qui n’a lui-même aucune envie de se marier, et qui ne vient voir la comtesse que pour plaire à un parent dont dépend sa fortune, a eu la même idée de changer aussi de costume et de rôle avec son domestique, Arlequin. Il se présente donc chez Monsieur Orgon sous l’apparence d’un serviteur nommé Bourguignon, tandis que son valet,Arlequin, se fait, quant à lui, passer pour Dorante. Seuls informés du travestissement des jeunes gens, Monsieur Orgon et son fils Mario décident de laisser ses chances au « jeu de l’amour et du hasard », se promettant de s’amuser de la situation.
Dorante et Arlequin arrivent travestis. Pour commencer, le frère de Silvia, Mario, veut que les deux prétendus serviteurs se tutoient, ce qui les gêne bienun peu au début. Sous son déguisement, Dorante trouve Silvia, qu’il croit être une femme de chambre, charmante et lui fait la cour en lui adressant une série de compliments des mieux tournés. Obligée, de son côté, de souffrir ces assiduités pour ne pas se trahir, Silvia finit par y prendre goût et par regretter que le coureur ne soit pas un gentilhomme. Celui-ci, de son côté, est désolé que Lisettene soit qu’une femme de chambre. L’embarras de la jeune fille augmente de voir à un valet tant d’esprit et de distinction. Elle s’en veut à elle-même de continuer la conversation avec lui et ne peut se résoudre à le quitter, tandis que le prétendu maître la choque dès qu’il paraît.
Lisette, quant à elle, est enchantée du faux Dorante et prie Monsieur Orgon, le père, de la dispenser de continuer,parce qu’elle prendra cet amour au sérieux. En effet, dès la seconde entrevue, on s’est dit qu’on s’aime, tout en se prévenant mutuellement qu’il y aura peut-être à en rabattre lorsqu’on se connaîtra mieux. Silvia trouve que Lisette va trop loin avec celui qu’elle suppose le maître ; Lisette, de son côté, fait entendre à Silvia qu’elle-même va bien loin avec le valet. Silvia pleure de colère....
tracking img