Ghadir khom

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5378 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ghadir , relaté par Imam Ali Ibn Moussa Al-Réza (Salut soit sur lui)

Préface :
"Ghadir" signifie "étang" ou "lagune" où la pluie se ramasse pendant quelques temps. "Ghadir é Khom" est le nom d'un étang sur le passage des voyageurs de la Mecque vers leurs territoires: la Médine, la Syrie, l'Egypte, l'Iraq, etc. Un étang pareil aux centaines d'autres, dans les déserts arides de Hijaz, quiréservait de la pluie pour les passagers assoiffés et épuisés.

"Ghadir é Khom"était un étang inconnu dont certains guides des caravanes seulement savaient l'endroit : mais c'est juste après le dernier pèlerinage du Grand Prophète de l'Islam (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) que le nom du petit étang s'est enregistré éternellement dans la mémoire de l'histoire de l'Islam.

Le GrandProphète (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) avait accompli son dernier pèlerinage et retournait vers la Médine, accompagné par une grande foule de pèlerins.

Si tu jetais un coup d'œil sur le désert de Hijaz , tu pourrais témoigner des centaines de caravanes , petites ou grandes, retournant de la Mecque vers leurs pays. Il y avait une longue queue des caravanes de pèlerins dedifférentes villes et parmi eux, Le Grand Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) aussi allait vers la Médine.

Le jeudi18 du mois Dhu al-Hijja , tout le monde a bien compris que Le Grand Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) ressentait la présence de l'Ange de la Révélation , qui était venu lui lire un autre verset du Saint Coran. Mais de quoi et de quis'agissait-il vraiment ? Est-ce que Dieu voulait annoncer son contentement du pèlerinage des pèlerins ou bien, une nouvelle ordonnance divine a été expliquée ou bien …?

Peu après avoir reçu la parole de Dieu, Le Grand Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) ordonna d'une façon bizarre, devant les yeux et les oreilles qui attendaient :
"Nous nous arrêtons près de cet étang! Nousattendrons des caravanes qui ne sont pas encore arrivées!". Il fit envoyer aussi des chevaliers pour rappeler des caravanes qui avaient devancé les autres afin qu'ils retournent vers "Ghadir é Khom".

Quelques heures passent. Une foule de pèlerins rassemblés dans la chaleur du désert et sous le soleil, parlant de divers dialectes qui montraient leurs origines différentes, cherchaient trouverune raison pour cette ordre du Prophète.

Leur attente n'a pas duré longtemps : Le Grand Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) demande que l'on ramasse des selles des chameaux , l'une sur l'autre, pour avoir une scène haute et dominante. Puis, montant là-dessus, Le Prophète commence ses paroles : après avoir fait des louanges à Dieu, Le Prophète a fait avouer les musulmansqu'il leur a bien transmit le message de Dieu en tant que Le dernier Messager et qu'il a accomplit sa fonction de prophétie. Le Grand Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) leur a déclaré que ce pèlerinage était le pèlerinage d'adieu et qu'il doit laisser sa communauté pour aller auprès le grand Dieu.
Mais avant tout, il faut que Le Grand Prophète (que le salut de Dieu soitsur lui et sa famille) relise le verset qui lui été révélé le même jour :
یا ایها الرسول بلغ ما انزل الیک من ربک و ان لم تفعل فما بلغت رسالته و الله یعصمک من الناس ان الله لا یهدی القوم الکافرین .
"O Messager ! Transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, tu n'aurais pas communiqué Son message. Et Allâh te protègera des gens. Certes, Allâh ne guide pas lesgens mécréants."

Mais, de quel sujet s'agissait-il que Le Grand Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) devait communiquer aux musulmans ? Pourquoi ce sujet n'était pas déjà exposé et que Le Grand Prophète (que le salut de Dieu soit sur lui et sa famille) en était inquiet! Le sujet du verset peut-il être une explication d'une action halal (autorisé) ou harâm (illicite)...
tracking img