Giono

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (821 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Giono est né à Manosque le 30 mars 1895. Son père est cordonnier anarchiste d'origine italienne et sa mère repasseuse, d’origine picarde. Fils unique, il suit ses études au collège de Manosque.En 1911, la mauvaise santé de son père et les faibles ressources de sa famille l'obligent à arrêter ses études. Jean Giono multiplie alors les petits boulots avant d’être embauché comme sous directeurd’agence à la banque de Manosque. Très tôt, il se passionne pour la lecture et plus particulièrement pour l’Iliade d’Homère et Les Tragiques d’Agrippa d’Aubigné.
En 1915, pendant la Première Guerremondiale, il est incorporé à Briançon, puis envoyé au front à Verdun et au Mont Kemmel, en Belgique. Cette expérience de la guerre va le traumatiser. Il reste choqué par l'horreur et les massacres etdevient un pacifiste convaincu. Quatre ans plus tard, Giono est démobilisé et rentre à Manosque où il reprend ses fonctions à la banque. Son père meurt en 1920. La même année, il épouse Élise Maurin,une amie d’enfance, dont il aura deux filles.
La lecture des écrivains classiques l'amène à l'écriture. Un passe-temps qui prend de plus en plus d'importance. Il publie en 1924, Accompagnés de laFlûte, un premier recueil de vers. En 1929, après le succès de son premier ouvrage Colline (prix américain Brentano), il décide d'arrêter toute activité professionnelle pour se consacrer exclusivementà son œuvre composée de récits de plus en plus symboliques. Épiques, allégoriques et lyriques, ses romans enthousiasment la jeunesse. En 1931, il reçoit le prix Northcliffe pour son roman Regain.L’année suivante, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur.
Les événements du début des années 30 le poussent à s'engager politiquement. Il adhère à l'Association des écrivains et artistesrévolutionnaires (mouvance communiste) dirigée par Aragon. Mais par méfiance, il s'en dégage très rapidement. En avril 1935, il publie Que ma joie demeure qui connaît un grand succès. 
Profondément...
tracking img