Giotto di bondonne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (503 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Décrit en 1550 et 1568 par Vasari dans l'église San Francesco de Pise, le retable provient sans doute d'une des chapelles du transept. Souvent contestée dans le passé malgré la présence de lasignature, l'attribution à Giotto est réaffirmée aujourd'hui par la plupart des spécialistes. Les quatre scènes de la vie de saint François d'Assise (1182-1226) sont à rapprocher des fresques de la vie dusaint, peintes dans l'église supérieure de San Francesco d'Assise, que l'on attribue à Giotto.

Notice

Une représentation non traditionnelle

Giotto a choisi de représenter sur la partieprincipale du panneau, non plus une figure en pied, hiératique, comme on le voit traditionnellement sur les retables au XIIIe siècle, mais un des événements majeurs de la vie de saint François d'Assise : enprière sur le mont Alverne où il reçoit les stigmates du Christ crucifié qui lui apparaît sous la forme d'un séraphin.
La prédelle du retable représente quatre scènes de la vie du saint : à gauche, lesonge d'Innocent III qui en rêve voit saint François soutenir une église sur le point de s'écrouler ; au centre, le pape qui approuve les statuts de l'ordre des franciscains ; à droite, saintFrançois prêchant aux oiseaux, démontrant ainsi que la Parole de Dieu s'adresse à tous les êtres vivants.

Une oeuvre de Giotto

Les quatre scènes sont très proches dans leur iconographie, leurcomposition et leur style du Cycle de la vie de saint François peint à fresque dans l'église supérieure de San Francesco à Assise que la majorité des critiques attribuent à Giotto. La présence sur le cadreoriginal de la signature du peintre : "OPUS IOCTI FLORENTINI", ne laisse aucun doute sur le caractère autographe du retable et confirme en outre l'intervention de Giotto au début des années 1390 sur lechantier de la basilique supérieure d'Assise.

Le renouveau de la peinture florentine

Dans cette oeuvre apparaît bien la nouveauté du langage de Giotto : une liberté sans précédent de son art....
tracking img