Gissement petrolier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (268 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il existe des accumulations de pétrole et de gaz – les gisements – dans le sous-sol un peu partout dans le monde. Mais il faut tout de même que certainesconditions soient réunies pour que ces accumulations puissent se former. Ce qu’on appelle la genèse pétrolière suit 7 étapes fondamentales, incontournables et surtouttrès, très lentes.
D’abord, il faut de la matière capable de se transformer en pétrole, et en quantité suffisante : c’est la roche mère. Ensuite doivent être réuniesles conditions propices à la transformation (maturation) de ce potentiel en pétrole et en gaz. Puis ces tout nouveaux pétrole et gaz effectuent des déplacements(migrations) vers la surface. Durant cette migration, il faut qu’ils rencontrent une roche capable d’en accumuler de grandes quantités : le réservoir. Ce réservoirdoit être étanche. Il faudra donc une barrière (couverture), une roche imperméable pour empêcher le pétrole et le gaz de poursuivre leur route. Cette roche, c’estla couverture. Puis, pour accumuler des quantités de pétrole ou de gaz rentables pour l’exploitation, le sous-sol devra présenter une forme (une géométrie fermée)suffisamment grande : c’est le piège. Enfin, une fois bien tranquillement nichés dans leur piège, notre pétrole et notre gaz ne devront pas être déstabilisés pardes agressions venues de l’extérieur. Il faut de bonnes conditions de conservation.
Quand les équipes d’ingénieurs pétroliers étudient une zone, l’un de leursobjectifs principaux est de déterminer si ces 7 étapes ont bien le maximum de chances de s’être réalisées.
On appelle l’ensemble de ces 7 étapes un système pétrolier.
tracking img