Globalisation financiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3710 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Axe I : Généralité sur la définition, facteur et caractéristiques de la globalisation financière
I. Définition et Caractéristiques de la globalisation financière

1. Définition de la globalisation financière
2. Caractéristiques de la globalisation financière

II. Distinction Mondialisation et Globalisation financière

III. Facteur Majeur de la globalisationfinancière

1. L’internationalisation des mouvements de capitaux : une perspective historique

Axe II : Les effets de la globalisation financière

I. Globalisation financière : Opportunités offertes

A- Croissance économique

B- Marchés financiers et efficience

II- Risques et limites de la globalisation financière
A- Risque systémique
B- Endettement des PED etmarché financier
C- Difficile maitrise des marchés financiers
CONCLUSION

INTRODUCTION

Depuis un quart de siècle, le capitalisme a beaucoup changé dans les pays développés. La finance a été un vecteur décisif de ces changements depuis la disparition du système de Bretton Woods et la grande inflation des années soixante-dix. La globalisation financière est le nom donné à destransformations qui ont affecté les principes de fonctionnement de la finance.
Ce sont des transformations très profondes qui associent étroitement la libéralisation des systèmes financiers nationaux et l'intégration internationale. Ce nouveau régime de la finance est profondément ancré dans les structures économiques contemporaines. Si l'instabilité qui lui est consubstantielle ne provoque pas decatastrophe globale, il est là pour durer, car les forces déterminantes qui lui ont donné naissance sont enracinées dans des évolutions socio-démographiques à longue portée. Ces évolutions font apparaître dans les pays développés un capitalisme patrimonial dans lequel une partie grandissante des salariés devient actionnaire des entreprises par la médiation des investisseurs institutionnels.L'influence prépondérante de ces acteurs financiers imprime sa marque sur la concurrence dans la finance, sur l'allocation des capitaux et sur les comportements des entreprises. Ces effets micro économiques ont des répercussions macro-économiques. La globalisation financière agit sur les conditions de la croissance des économies. Elle s'accompagne aussi d'une instabilité endémique qui nourrit des crisesfinancières récurrentes. Ces crises accompagnent l'extension de la libéralisation financière dans les pays en développement.

L’issue d’un processus dynamique qui va transformer radicalement les règles du système financier international se déroule dans le temps sur une vingtaine d’années.
La disparition progressive de ces règles entre 1971 et 1990 – qu’on appelle libéralisation de l’économie– va produire les conditions de la globalisation financière. Ce processus va substituer le Marché aux Etats en tant qu’instances de régulation et de contrôle.












Axe I : Généralité sur la définition, facteur et caractéristiques de la globalisation financière
I. Définition et caractéristiques de la globalisation financière

1. Définition de laglobalisation financière

La globalisation financière peut être définie comme la mise en place à l’échelle planétaire, d’un marché unifié des capitaux par l’intégration de plus en plus poussée des marchés financiers nationaux. Ce processus, conséquence naturelle de l’ouverture économique née du libre échange, s’en distingue toutefois par sa croissance extrêmement rapide depuis les années 1980 et soncaractère potentiellement instable.
Le développement des marchés internationaux de capitaux a été rendu possible grâce au démantèlement des barrières réglementaires parfois anciennes comme le contrôle des changes et le décloisonnement des marchés, facilité par les avancés technologiques dans le domaine des télécommunications et de l’informatique. Il devait permettre, en théorie, une meilleure...
tracking img