Godot scene dxpo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (829 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En attendant Godot : exposition

En quoi cette scène d’exposition est-elle déroutante ? En quoi programme t-elle néanmoins l’œuvre ?

I : Une scène d’exposition déroutante.

A) Une scène quidélivre peu d’information.
1) Sur les lieux : « route à la campagne » avec « arbre », le décor est d’un extrême dénouement sans indication sur le lieu précis de l’action. Il s’agit d’un décoruniversel.

2) sur l’époque : les seules précisions sont données d’une part par les didascalies initiales ou bien par Vladimir l47 qui désigne l’époque où ils étaient plus jeunes.

3) Surl’identité des personnages : on connaît le nom d’un des personnages,, Vladimir, qui donne son nom l13. On apprendra le nom de l’autre personnage p118 et dans le passage, on n’apprend pas encore le surnom. Ondevine que ce sont des vagabonds. Ils ont dormis dans un fossé. Ils ont un certains âge car ils étaient très jeune il y a une éternité. Ce sont des vieilles connaissances. Ils portent des chapeauxmelons.

A) Une pièce qui se donne d’emblée comme dépourvu d’action.
1) « Rien à faire » sont les premiers mots de la pièce. Ils ont une double signification. On a une double énonciation quipermet à l’auteur de s’adresser directement au publique.
2) Une rencontre qui n’est pas le point de départ d’une intrigue, mais la répétition d’une rencontre, des retrouvailles qui ont l’airrégulière.
3) On ne sait pas pourquoi les personnages sont présent en ce lieu, en ce moment.

A) Des dialogues réels et cohérents.

Les dialogue progressent par petite unité de sens sans lieux entreelles, souvent séparée par un silence.
L1 à 25 : les retrouvailles
L27 à 35 : dialogue au cœur de la nuit qui vient de s’écouler.
L37 à fin : un dialogue autour des liens qui unissent lespersonnages.

II : Une scène d’expositions qui programme l’œuvre.

A) Un couple de personnage burlesque
1) « Estragon est assis sur un caillou à l’écoute des souffrances de son pied » ....
tracking img