Godot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Estragon- Allons-nous-en.
Vladimir- On ne peut pas.
Estragon- Pourquoi ?
Vladimir- On attend Godot.
(Silence.)
Estragon (se grattant la tête.)- Qui ça ?
Vladimir- Quoi ?
Estragon- Qui attendons nous ?
Vladimir-(Un temps.)... Godot.
Estragon- C'est vrai.
(Silence)
Vladimir prend son chapeau, regarde à l'intérieur, passe le doigt dans un trou.
Estragon s'endort. Vladimir remue sondoigt et se met à rire bruyamment.
Estragon se réveille en sursaut.
Estragon- Je dormais. (Avec reproche.) Pourquoi tu ne me laisses jamais
dormir ? Je rêvais de...
Vladimir- Ne racontes pas !
(Silence.)
Vladimir- Je ne veux pas penser, c'est plus facile de ne pas penser à deux.
Estragon- C'est vrai qu'on trouve toujours un sujet pour se divertir.
(Silence.)
Vladimir- On n'a querecommencer.
Estragon- On peut partir de n'importe quoi.
Vladimir- Oui, mais il faut se décider.
Estragon- C'est vrai.
(Silence.)
Vladimir- Tu ne trouves rien ?
Estragon- Et toi ?
Vladimir- Pourquoi réponds-tu toujours à une question par une autre ?
Estragon- Pourquoi pas ?
(Silence.)
Vladimir sursaute, et court rapidement vers la coulisse gauche. Vladimir gémit.
Il revient, énervé, et frappe lesol du talon.
Estragon- Tu vois bien que tu es mieux sans moi.
Vladimir (Enervé.)- Oh tu me gonfles ! Ne change pas de sujet et aide moi !
Estragon- Alors pourquoi rappliquer tous les soirs ?
Vladimir- Cherche !
Estragon- Je cherche.
(Silence.)
Estragon- A quoi ressemble-t-il ?
Vladimir- Qui ?
Estragon- Godin..(Un temps.) Godet...(Il réfléchit.) Godot !
Vladimir- Je ne sais pas.Estragon (En riant.)- Je l'imagine gros !
Vladimir- Bedonnant.
Estragon- Gros.
(Silence)
Estragon renifle bruyamement, grimace, regarde sous sa chaussure, recule sa tête
d'un coup, crache, et lance sa chaussure en direction de la tourbière.
Estragon- Tu ne l'as jamais vu toi ?
Vladimir (En soupirant.)- La nuit ne tombera-t-elle jamais ?
Estragon- Je m'en vais.
Il ne bouge pas.
Vladimir(Las.)- Quoi ?
Estragon- Tu ne me verras plus jamais.
Il ne bouge pas.
Vladimir (Hurle.)- Non ! Reste ! Sinon je serais obligé de penser !
(Silence)
Vladimir- De quoi parlait-on ?
Estragon- Je ne sais pas.
(Silence.)
Estragon (Triomphant.)- Ah ! Je sais ! On imaginait Godot !
Vladimir- Mais non voyons. Ta mémoire te joue des tours.
Estragon (Déçu.)- Ah...
(Silence.)
Vladimir (Triomphant.)-Ah ! Je sais ! On imaginait Godot ! Oui, c'est cela, on cherchait une
diversion...( Il réfléchit.) Et on a décidé de s'imaginer Godot.
Estragon- Je ne sais pas.
Vladimir- Mais si voyons. Je te disais même que je l'imaginais gros.
Estragon- Peut-être.
Vladimir- Il doit être gros et bavard comme...(Il réflechit.) comme pas deux. J'imagine un gros,
bavard, imberbe, chauve. Et toi,l'imagines-tu gros ou maigre ? Petit ou grand ?
Estragon- Oui.
Vladimir- Nous verrons bien quand nous le verrons.
Estragon (Etonné, il regarde Vladimir et parle lentement)- Nous verrons bien quand nous...
Vladimir (Etonné, il regarde Estragon et parle lentement)- Oui... Nous verrons bien quand
nous... Ah... Nous verrons bien à quoi il ressemble quand Godot nous rejoindra.
Estragon (Etonné, il regardeVladimir et parle lentement)- Nous verrons bien à quoi il ...
Vladimir- Nous verrons bien à quoi il... Oui, ç'est mal dit.
(Silence.)
Estragon- Je l'imagine grand, maigre, et avec une longue crinière blanche.
Vladimir- Non, ça c'est Lucky.
Estragon- Qui ?
Vladimir- Lucky.
Estragon- Qui ça ?
Vladimir- Lucky, celui qui pense et qui danse. (Un temps.) Il t'a donné un coup de pied.
Estragon-Je ne sais pas.
(Silence.)
Vladimir- J'imagine un gros, bavard, imberbe, chauve.
Estragon- Je suis fatigué.
On entend des pas en coulisse. Estragon sursaute. Court à travers la scène. Regarde
vers le public, puis se rassois. Les pas se rapprochent. Estragon sursaute. Court à travers
la scène. Regarde vers le public, se retourne puis court se cacher derrière l'arbrisseau.
Entre le garçon....
tracking img