Godot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2324 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
EN ATTENDANT GODOT
Samuel Beckett

Introduction: Créée et publiée en 1953, cette pièce de théâtre en deux actes de Samuel Beckett a été jouée sur de nombreuses scènes à travers le monde. Passionnément applaudie comme dénigrée, elle a rendu son auteur célèbre. Roger Blin, qui fut le premier à monter cette pièce, a déclaré à son propos: "Le spectacle a eu une centaine de représentations, puis,la pièce a été reprise plusieurs fois à Paris, j’ai présenté Godot à Zurich, en Hollande, en Allemagne. Le public, les gens simples, surtout, en Allemagne, étaient bouleversés. Pour comprendre et ressentir Beckett, on ne doit jamais avoir de préjugés à la base: le rationalisme ou la politique empêchent de communiquer avec cette œuvre. "

I. RESUME DE LA PIECE
II. ANALYSE DES PERSONNAGES– Godot
– Vladimir
– Estragon
– Pozzo
– Lucky
– Le jeune garçon
III. « EN ATTENDANT GODOT » : le THEATRE DE L'ABSURDE
– L'absurde
– Le thème du double
– Le thème du corps
– Les limites de la pensée
– Beckett et le langage 

1) RESUME DE LA PIECE

L’action se déroule le soir sur uneroute de campagne isolée, sans aucune indication de lieu ou d'époque. Le seul élément de décor est un arbre dénudé dont la forme rappelle un homme pendu par les pieds. Deux clochards, Vladimir et Estragon, attendent un mystérieux « Godot », qu'ils n'ont jamais rencontré, et sans trop savoir réellement pourquoi ils l'attendent. Un seul élément les retient: il leur a fait la promesse de venir.L'espoir d'un changement ouvre la pièce.

ACTE I

Alors qu'Estragon est obnubilé par une chaussure trop étroite, Vladimir lui enchaîne des réflexions sur la repentance, le suicide, la culpabilité. Toujours dans l'attente de Godot, et après avoir exprimé leurs inquiétudes sur sa venue, ils entament une discussion pour tuer le temps, combler ce vide et ce silence par la parole. Dispute,réconciliation: leurs échanges sont alors interrompus par l'arrivée de deux personnages, Pozzo et Lucky. Ce dernier est tenu en laisse par le premier, comme s'il était son esclave. D'ailleurs, Pozzo ordonne à Lucky de danser et d'exprimer ses pensées à voix haute afin de distraire les deux vagabonds. Lucky s'exécute dans une tirade devenu célèbre, sans ponctuation, incompréhensible. Puis les deux personnagesquittent la scène, les laissant seuls à nouveau.
Un jeune garçon apparaît alors et leur annonce que Godot ne viendra pas le soir, même mais peut-être le lendemain.

ACTE II

L'acte second diffère peu du premier. En effet l'action reprend le lendemain au même endroit et se compose de mêmes discours dénués de sens, d'interrogations. Certains changements sont perceptibles, cependant. L'arbre acette fois quelques feuilles. Vladimir et Estragon imitent Pozzo et Lucky, les personnages rencontrés la veille. C'est alors que ces deux derniers refont leur entrée. Cette fois, Pozzo est aveugle et Lucky muet. Un événement étrange se produit: le garçon messager de la veille leur rend visite et informe les protagonistes que Godot, une fois de plus, ne se présentera pas le jour même. Les vagabondssongent alors à se pendre, mais la ceinture d'Estragon est trop fragile pour qu'ils puissent mettre leur plan à exécution.
Cet acte se clôt, et avec lui la pièce, sur des dernières répliques similaires à celles du premier acte. Vladimir s'interroge: « Alors, on y va? »; ce à quoi répond Estragon: « Allons-y! ». Mais le dramaturge précise dans une didascalie qu'ils « ne bougent pas ».

2) ANALYSEDES PERSONNAGES

Godot

C'est le grand absent de la pièce, qui porte son nom. Les vagabonds parlent de lui sans discontinuer et l'attendent en vain, puisqu'il n'apparaît jamais. On sait peu de choses sur lui, à part le fait qu'il a une barbe blanche et qu'il bat le frère du garçon, ce qui laisse supposer qu'il est brutal.
Godot, en quelque sorte, représente ce que chacun attend et qui ne...
tracking img