Goethe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1894 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Les souffrances du jeune Werther est un roman épistolaire de Goethe, la première édition est parue en 1774, il fut le premier roman de Goethe et reçut un succès incroyable dés sa sortie, apportant ainsi à son auteur une richesse et une célébrité considérable en Allemagne d’abord, dans toute l’Europe ensuite. En fait, aucun autre livre de Goethe ne fut autant lu par sescontemporains, et il a réussit même, dés son apparition, à découronner La Nouvelle Héloïse de Rousseau. Cette œuvre est considérée comme le roman-clé de Sturm und Drang, et par conséquent un précurseur du romantisme allemand ; il a déclenché une fièvre de Werther, celui-ci est le double lyrique de Goethe dans la mesure où la destinée de ce dernier et si proche de celle de werther.
Dans ce sens, notretravail consiste à découvrir les traits caractéristiques de ce personnage idolâtré, qui a suscité tant d’intérêt, et qui a été imité par la jeunesse de son époque. Cette étude brossera un portrait psychologique de Werther surtout avant la lettre du 16 juin 1771.

Développement

Werther le mutin
Ce qui caractérise la personnalité de Werther c’est la révolte, omniprésente, face à tout ce quicompromis la pureté de la nature humaine, ainsi il s’insurge contre la limitation des pouvoirs humains par des règles, et aussi contre les mœurs bourgeoises et rejette la tradition littéraire.
- Werther n’hésite pas à dénoncer la vanité des « personnes d’un certain rang » qui condescendent et maintiennent la distance entre eux et les « gens du communs » ou « le peuple » ; cette attitude est fort «blâmable » par Werther dans la mesure où elle reflète une « peur » similaire à celle du « poltron qui devant l’ennemi se cache de peur d’avoir le dessous ».
- Werther rejette également la tradition littéraire dominant quand il refuse de recevoir ses « livres » (lettre 13 mai) car ses derniers ne font qu’accentuer son écoeurement, comme le témoigne cette gradation ascendante : « je ne veux plus êtreguidé, excité, enflammé … », ainsi Werther dont le cœur en changement permanent s’apaise grâce aux chants populaires d’Homère. Ce poète grec et le grand modèle pour la première partie de Werther ou il représente la « naïveté » et symbolise un idéal de simplicité patriarcale et populaire par opposition à tout ce qui est réflexion savante et convention arbitraire. Dans ce sens, il cherche le monde perdud’abord dans les contes et les légendes : « voici la fontaine tout à l’entrée du pays, une fontaine à laquelle je suis enchaîné comme par un charme, telles Mélusine et ses sœurs… », ensuite dans le mysticisme puisqu’il évoque quelques souvenirs de la Bible « … je les revois, tous les Anciens qui font connaissance et déclarent leur amour auprès de la fontaine », Werther trouve aussi son bonheurdans une part de mystère et de surnaturel ainsi « [IL] ne sais si des génies trompeurs planent sur cette contrée… » et « [IL] sen(t) des esprits bienfaisants planer autour des fontaines et des sources ».
En outre, pour Werther la doctrine de vie est pareille à celle de l’art dans la mesure où toute résignation à la limitation imposée par les normes mène à la destruction du « sentiment vrai de lanature et son expérience vrai », ainsi Werther considère les règles comme des béquilles embarrassantes et dans l’art et dans l’amour (exemple de l’amoureux dans la lettre du 26 mai), la résignation aux lois bloque la liberté de l’homme et limite la créativité de l’artiste.
On déduit que la limitation est un thème principal dans le roman, car Werther ne cesse pas d’aspirer à l’infini et il se heurteaux étroites limites qui bornent le champ de son activité et de son intelligence, seule la mort peut le libérer de ces entraves. Cependant, cette volonté de « liberté », exprimé dès la première phrase « Quelle joie d’être parti ! », s’accompagne d’un intérêt nouveau pour la nature.

Werther et la nature
Werther est un jeune homme qui ne sait que faire de son existence et qui part dans la...
tracking img