Google et le droit de la concurrence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2010 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Aux États-Unis, la Federal Trade Commission, chargée d'appliquer droit de la consommation et le contrôle des pratiques commerciales.

WASHINGTON - AOL Inc et Google Inc ont abandonné leur contrat de publicité après le ministère de la Justice a informé les entreprises qu'ils vont déposer une plainte antitrust pour bloquer la mise en œuvre de l'accord. Le ministère a déclaré que, si elles étaientappliquées, l'accord entre ces deux sociétés qui représentent 90 pour cent ou plus de chaque marché pertinent serait susceptible de nuire à la concurrence dans les marchés de la publicité de recherche sur Internet et la syndication de recherche sur Internet.

L’enquête du Ministère a révélé que la publicité de recherche sur Internet et la syndication de recherche sur Internet sont chacun desmarchés pertinents antitrust et que Google est de loin le plus important fournisseur de ces services, avec des parts de plus de 70 pour cent dans les deux marchés. Yahoo! Est de loin le plus important concurrent de Google dans les deux marchés, avec des parts de marché combinée de 90 pour cent et 95 pour cent dans la publicité de recherche et les marchés de syndication de recherche, respectivement.Yahoo! offre une alternative à Google pour de nombreux annonceurs et partenaires de syndication, et Yahoo récemment commencé à faire des investissements importants afin de concurrencer plus efficacement contre Google, y compris l'introduction de 2007 de sa plate-forme publicitaire Panama de recherche. Si les sociétés ont réalisé leur disposition, la concurrence de Yahoo! Aurait probablement étéémoussé immédiatement en ce qui concerne les pages de recherche que Yahoo a décidé de combler avec des publicités vendues par Google plutôt que de ses propres annonces, et Yahoo auraient dû considérablement réduit les incitations d'investir dans les domaines de son activité de publicité de recherche où l'externalisation des annonces sur Google fait le plan financier pour Yahoo!

WASHINGTON — Yahoo!Inc. and Google Inc. abandoned their advertising agreement after the Department of Justice informed the companies that it would file an antitrust lawsuit to block the implementation of the agreement. The Department said that, if implemented, the agreement between these two companies accounting for 90 percent or more of each relevant market would likely harm competition in the markets for Internetsearch advertising and Internet search syndication.
The Department’s investigation revealed that Internet search advertising and Internet search syndication are each relevant antitrust markets and that Google is by far the largest provider of such services, with shares of more than 70 percent in both markets. Yahoo! is by far Google’s most significant competitor in both markets, with combinedmarket shares of 90 percent and 95 percent in the search advertising and search syndication markets, respectively. Yahoo! provides an alternative to Google for many advertisers and syndication partners, and Yahoo! recently had begun making significant investments in order to compete more effectively against Google, including the 2007 introduction of its Panama search advertising platform. Had thecompanies implemented their arrangement, Yahoo!’s competition likely would have been blunted immediately with respect to the search pages that Yahoo! chose to fill with ads sold by Google rather than its own ads, and Yahoo! would have had significantly reduced incentives to invest in areas of its search advertising business where outsourcing ads to Google made financial sense for Yahoo!

, seraiten train de mener une enquête sur une possible violation de loi antitrust par les sociétés Google et Apple.

En effet, en 2006 le PDG de Google, Eric Schmidt, a rejoint le conseil de direction d'Apple. Il est aussi intéressant de noter que le directeur de Genentech, Arthur Levinson, fait également partie du conseil. Enfin Bill Campbell et Al Gore, également au conseil d'Apple, travaillent en...
tracking img