Gorgias

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1182 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
-Exposé Philosophie. Le Gorgias – Platon
-L’injustice donne l’illusion de la puissance. (466a – 471d)

La puissance du tyran (466b – 472c)
La toute puissance :

Parvenu à ce stade, on peut dire que le thème de la rhétorique est pratiquement épuisé et qu’on entrevoit, au-delà de ce qui pouvait n’être au départ qu’une simple question de définition, ce que devient la vraie préoccupation dudialogue : une réflexion sur la justice et la puissance.

Le quiproquo sur la puissance du tyran entre Socrate et Polos fait naître une scène comique savamment entretenu par Socrate grâce à cette formule :
« Les tyrans sont impuissants parce qu’ils ne font pas ce qu’ils veulent mais ce qui leur plaisent ».
Socrate se moque de Platon lorsqu’il lui dit à la p.166 « Attention ! J’ai dis qu’à monavis, elle était une partie de la flatterie ! Si, à ton âge, Polos, tu as une si mauvaise mémoire, que feras-tu plus tard ? »

Polos prend donc la place de son maître Gorgias afin de définir ce qu’est pour lui la rhétorique. Il affirme que l'orateur est libre car il fait ce qu'il veut. Grâce à la puissance de persuasion de sa parole, il peut dicter les décisions de la cité, aussi bien en politiquequ'au tribunal, et ainsi, il peut décider du sort d'un homme, ayant la capacité de le faire condamner à mort s'il le désire.
Les orateurs avaient ainsi à Athènes le pouvoir de vie ou de mort.
Comme le tyran, il fait ce qu'il veut et n'est soumis à aucune contrainte qu'il ne puisse résoudre par un discours. Si l’ont fait tout ce que l’on veut, il semble évident que l’ont peut tout faire et qu’onest puissant et inversement si l’on est impuissant, il est évident que l’ont ne peut pas faire tout ce que l’ont veut.
Socrate lui rétorque qu'il a tort et que l'orateur n'est pas libre, car il ne fait pas ce qu'il veut mais ce qui lui plaît. Pour Socrate, « Nul ne fait le mal volontairement ». En effet, Socrate affirme que même un tyran ne veut pas ce qu’il fait c'est-à-dire tuer, massacrer,dépouiller mais qu’il veut agrandir ses terres, s’enrichir… Polos a beaucoup de mal à comprendre que la véritable puissance consiste à obtenir une chose bonne alors que les tyrans et les orateurs agissent dans l’irrationalité de leurs passions. Les tyrans sont en faite des faibles puisqu’ils sont esclaves de leurs désirs et qu’ils commettent l’injustice. Il ne faut pas confondre la liberté avec lasatisfaction de tous ses désirs. Les tyrans font ce qui leur plaisent, selon leurs désirs, mais ils ne font pas tout ce qu’ils veulent, selon le bien. Ils ne sont alors pas tout-puissants, puisqu’ils sont esclaves de leurs désirs.

Pour Socrate, la rhétorique est une partie de la flatterie, il n’a aucune considération pour les orateurs même de qualité puisque la puissance dont ils disposent est unbien pour celui qui l’a. C'est-à-dire que son statut va lui permettre de satisfaire ses désirs tout en faisant du mal autour de lui. C’est donc un bien pour lui mais pas pour ceux qui l’entour.
Selon Socrate, les orateurs ne possèdent aucune ou une infime puissance au sein de leur cité car ils ne peuvent faire ce qu’ils veulent mais font ce qui leur paraît être le meilleur. Faire tout ce qui nousplaît, et ce qui nous procure du plaisir, ne revient pas toujours à faire ce qui est bien, même si cela nous paraît bien (cf. exemple : "pouvoir faire tout ce qu'on a envie de faire sans avoir toute sa tête, tu es d'accord pour dire que c'est un mal?". Faire ce qui nous plaît, c'est certes faire ce qui nous paraît le meilleur, mais pas nécessairement ce qui est bien.
Pour Polos, le fait que lesorateurs font ce qui leur semble le mieux lui prouve leur toute puissance.
Cependant, Socrate lui prouve que la toute puissance est un bien pour l’homme qui la détient et que si l’homme qui semble être tout puissant est privé de tout bon sens alors il ne pourra en aucun cas être tout puissant.
Socrate demande alors à Polos de lui prouver que les orateurs ont tout leur bon sens et que la...
tracking img