Goulag

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (911 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Une journée d'Ivan Dessinovitch:
Un roman écrit par Alexandre Soljenitsyne(1918-2008)

Publié sous Khrouchtchev dans la revue Novyi Mir en 1962, Une journée d'Ivan Dessinovitch de Soljenitsyne(lui-même prisonnier du Goulag entre 1945 et 1956) décrit avec une acuité hors du commun la journée d'un certain Ivan Dessinovitch Choukhov, détenu, ou zek, au sein d'un camp de travail forcésoviétique.
Ce roman est une immersion précise et extraordinairement réaliste dans le système concentrationnaire soviétique et plus spécifiquement stalinien. Tout y est: le climat polaire inhospitalier, lestravaux forcés harassants, la répression quotidienne -effectuée par les dirigeants du camp- qui installe un climat de peur perpétuel et enfin une description précise des moeurs et usages de cettemicrosociété qu'est le Goulag.
Bref, c'est une plongée permise au lecteur dans un environnement inhumain où malgré tout l'être humain essaye de survivre....

A l'image de Choukhov, c'est le portrait demilliers de zeks que Soljenitsyne dresse:
Le lecteur au cours du récit fait la connaissance du personnage principal, Choukhov. Cet ancien paysan a été envoyé au fin fond de la Sibérie, condamné à dixans de travaux forcés pour des raisons obscures. Tout comme la plupart des ses camarades d'ailleurs. Effectivement, C. a été accusé à tort d'avoir collaboré avec les Américains alors qu'au contraireil a été emprisonné par ces derniers. Pleins d'autres exemples viennent appuyés le fait que la justice soviétique était complètement arbitraire mais qu'elle répondait aussi à la logique implacable del'idéologie soviétique. Des compagnons de C. ont par exemple été arrêté car ils étaient fils de koulaks (riches paysans russes) ou alors chrétiens ( c'est le cas d'Aliona, l'un des camarades de baraqued'I.D.C.) or on sait que l'Etat soviétique ne tolérait aucun culte en dehors de celui de Staline (le culte de la personnalité).
Détenu depuis huit ans, C. a donc adopté malgré lui le rythme de...
tracking img