Gouvernance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Communication pour les neuvièmes journées d’histoire de la comptabilité et du management Jeudi 20 et Vendredi 21 mars 2003
CREFIGE - UNIVERSITE PARIS-DAUPHINE AVEC LE SOUTIEN DE L’ASSOCIATION FRANCOPHONE DE COMPTABILITE

LA GOUVERNANCE D'ENTREPRISE HÉRITIÈRE DE CONFLITS IDÉOLOGIQUES ET PHILOSOPHIQUES

Stéphane TRÉBUCQ Maître de conférences à l'Université Montesquieu Bordeaux IV (CRECCI) 29rue de la Cape, rés.Biarritz Apt F/28 33200 Bordeaux tél:05 56 02 64 61, fax: 05 56 37 00 25 email : trebucq@montesquieu.u-bordeaux.fr

Résumé : La gouvernance d'entreprise, thématique restée longtemps marginalisée, a pris depuis une dizaine d'années une importance croissante. Ce sujet, traité alternativement sous un angle plutôt stratégique, financier, ou comportemental a donné naissance à desthéories contradictoires. Ces divergences résultent plus profondément de clivages idéologiques et philosophiques. Les idées philosophiques émanant d'auteurs tels que Machiavel, Kant, ou encore Locke et Marx, permettent de comprendre la diversité des approches théoriques. Les conceptions différentes à propos de la nature de l'homme et de la meilleure organisation de la société qui sont les leursapparaissent irréconciliables, et rendent improbable la constitution d'un cadre théorique unifié.

Abstract : Corporate governance, as a subject, has long been marginalized. The number of articles dedicated to it has also dramatically increased in the past ten years. The field has been investigated in several dimensions, mainly in corporate strategy, in corporate finance and in organizationalbehavior. Thus, each academic discipline has set up some rather different theoretical views. But these differences also can be explained by old ideological and philosophical conflicts. Philosophic ideas from authors like Machiavel and Kant, or Locke and Marx are essential to understand the contemporenous theories of corporate governance. They have irreconcilable points of view about the nature of man,and the optimal way to organize society. For this reason, a unification of governance theories will probably be a hard task. Mots-clés : gouvernance d'entreprise, gouvernement Keywords : corporate governance, theory, politics, d'entreprise, théorie, politique, idéologie, philosophie ideology, philosophy

1

2

Désormais, la gouvernance des entreprises apparaît sans conteste comme un desthèmes centraux de la gestion. Son principal objet est d' "expliquer la performance organisationnelle en fonction des systèmes qui encadrent et contraignent les décisions des dirigeants" (Charreaux 1999). Formulée de la sorte, la paternité d'une telle théorie de la gouvernance pourrait être revendiquée à juste titre par des auteurs tels que Fama (1980), ou bien encore Fama et Jensen (1983a et b),même si l'on se référe plus fréquemment aux travaux de Berle et Means (1932) consacrés à la séparation entre propriété et décision. Mais on ne saurait en conclure pour autant à l'unanimité des multiples approches réalisées en matière de gouvernance. En l'occurrence, comme le souligne Charreaux (1999), nous avons affaire à la coexistence de plusieurs "paradigmes concurrents". C'est ainsi, par exemple,que la théorie positive de l'agence ou la théorie des coûts de transaction ne sont nullement exclusives lorsqu'on envisage l'instauration d'une coopération sociale efficiente. D'aucuns pourront y voir l'avatar de controverses historiques récurrentes à propos notamment de la nature même de l'Homme, ou des fondements des droits de propriété, voire même de la finalité conférée à l'entreprise. Defait, on peut observer une étroite imbrication entre le champ de la gouvernance d'entreprise et celui de la philosophie politique. Comme le rappelle fort pertinemment Brennan (1994), Adam Smith, qui fut l'un des premiers à citer l'existence de conflits d'intérêts entre dirigeants et actionnaires (Recherches sur la Nature et les Causes de la Richesse des Nations, 1776), n'était pas professeur...
tracking img