Gouvernane des si

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3005 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gouvernance des SI

1ère Partie : La gouvernance d’un SI.
Chapitre 1 : Les principaux fondements de la gouvernance.
Gouverner est l’art et la manière de gérer.
I- Définition du terme « gouvernance ».
Le concept de gouvernance est aujourd’hui omniprésent :
* Gouvernance mondiale.
* Gouvernance d’entreprise.
* …
Chaque fois que différents acteurs veulent exercer un pouvoirsur un système quel qu’il soit, ils évoquent la notion de gouvernance.
Le terme de gouvernance sert à désigner « l’art ou la manière de gouverner » un système en le distinguant du terme « gouvernement » en tant qu’institution.
Définition descriptive.
La gouvernance décrit comment un système est dirigé et contrôlé.
G = l’association du :
* Pilotage : s’assurer que les décisionsd’aujourd’hui préparent convenablement demain.
* Contrôle : mesurer l’écart par rapport à ce qui était prévu.
Définition prescriptive.
La gouvernance est l’ensemble des moyens par lesquels les parties prenantes peuvent s’assurer de la prise en compte de leurs intérêts dans le fonctionnement d’un système.
Ainsi, chaque fois qu’il s’agit d’un système, il est possible de parler de gouvernance.
Mettre photo(gouvernance de l’organisation).
Encadré violet : Responsabilité Assurance // Création de la valeur Utilisation des ressources
Encadré jaune : performance.
Comité de rémunération : c’est un organe interne dont la composition est définie par les statuts de la société. Il propose au conseil d’administration le montant de la rémunération des mandataires sociaux ainsi que les plans desouscription ou d’achat d’actions.
Audit = avis indépendant donné par un professionnel compétent afin de donner un avis fiable sur la qualité et la conformité par rapport aux normes.
Audit interne (personnel de l’entreprise), audit externe (CAC).

1) La gouvernance institutionnelle.
Mettre photo (cube).
La loi SOX (Sarbanes et Oxley) est une loi fédérale de 2002 sur la réforme de lacomptabilité des sociétés cotées et la protection des investisseurs, imposant de nouvelles règles sur la comptabilité et la transparence financière. Elle fait suite aux différents scandales financiers révélés aux USA et dans le monde au début des années 2000. Exemple : Enron, Worldcom…
Loi sur la sécurité financière (LSF) : adopté le 17/07/2003 en France afin de renforcer les dispositions légales en matièrede gouvernance d’entreprise. Elle repose principalement sur :
* Une responsabilité accrue des dirigeants.
* Un renforcement du contrôle interne (outils mis en place pour améliorer perf et minimiser les risques d’erreurs, fraudes).
* Une réduction des sources de conflit d’intérêt.
Les normes Bäle II (nouvels accords de Bäle) : constituent un dispositif prudentiel destiné à mieuxappréhender les risques bancaires et principalement le risque de crédit ou de contrepartie, et les exigences en fonds propres.
2) La gouvernance d’activité.

Mettre photo (schéma anglais)
Pour réaliser nos objectifs, il y a 4 principales activités :
* L’orientation financière par rapport à nos actionnaires.
* L’orientation qualité de service par rapport à nos clients.
* L’orientationProcessus Business qui nous permet d’exceller afin de satisfaire nos actionnaires et nos clients.
* Apprentissage et croissance par rapport à la conduite du changement.

3) La gouvernance externe de l’organisation (« Corporate governance »).
La gouvernance externe de l’organisation (Corporate governance) est un mode de contrôle externe des décisions des dirigeants d’une organisation. Ils’agit d’un projet disciplinaire pour assurer l’adéquation ou la non divergence entre les intérêts d’un principal (le mandant) et les actions d’un agent (le mandataire).
Le concept de gouvernance externe de l’organisation a été relancé au début des années 1990 pour recadrer les objectifs des dirigeants sur la création de valeur pour les actionnaires (shareholders) mais aussi la prise en...
tracking img