Grammaire formelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3855 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’extrait de l'article du journal LE MONDE publié le 29 juin 2001 intitulé Le rêve inachevé d'une grammaire universelle nous parle de deux linguistes, Ferdinand de Saussure et Noam Chomsky, qui ont tous deux, deux versions différentes de la grammaire, ainsi que des travaux d'améliorations qu'on effectué des élèves à partir de la théorie de Chomsky. Au début du XXe siècle, l’analyse d’une languese faisait en fonction de son histoire et de la comparaison entre d’autres langues. Des linguistes, afin de pouvoir comprendre une langue, ont mis en place des théories grammaticales, de ces langues, mais la plupart de ces théories ont été modifiées, car elles étaient trop complexes. La question que l’on peut se poser, est:  Que peuvent être les difficultés pour aborder une langue et de comprendrela grammaire, qui est complètement différente de celle que l’on a nous?

Pour répondre à ces questions, nous verrons dans un premier temps, la théorie structurelle de Ferdinand de Saussure, ainsi que la théorie formelle de Noam Chomsky. Puis dans un deuxième temps, nous parlerons des modifications des théories qu’ont apportés des élèves afin de se rapprocher d'une grammaire dite universelle.Enfin dans une troisième partie, nous verrons le type de grammaire que l'on utilise en informatique, pour une traduction.

C’est une aventure intellectuelle qui remonte au début du XXème siècle. Ferdinand de Saussure en 1916 avait adopté un point de vue structural pour faire ces cours de linguistiques générales. En effet, il considérait la langue comme un système qui est réglementé par des règlesconcrets qui ne peuvent être modifiées ou autre, elle suit le même fonctionnement au fil du temps. Mais selon Saussure il conviendrait de mettre à jour ces règles formelles du fait de l’évolution des langues. Dans sa théorie, au fur et à mesure qu’il avançait, lui apparaissait plusieurs courants fonctionnalistes tout particulièrement celle qui pourrait envisager la langue comme un ensemble depièces que l’on pouvait rassemblée et qui ont des fonctions bien spécifiques.

Ferdinand de Saussure est un linguiste suisse, né le 26 novembre 1857 à Genève, et mort le 22 février 1913 au château de Vufflens-sur-Morges. Il est reconnu comme étant le fondateur du structuralisme en linguistique. Il s'est distingué par ses travaux sur les langues indoeuropéennes. Il a été le premier linguiste à avoiradopter un point de vu structural d’une

langue, en donnant des règles pour travailler les langues. On estime surtout en Europe, qu'il a fondé la linguistique moderne et établi les bases de la sémiologie. Saussure a proposé une théorie cohérente du langage, qui sera de saisir son objet avec la plus grande rigueur et netteté possibles, en distinguant le phénomène linguistique de tout phénomèneconnexe. Cela amène Saussure à distinguer le langage des langues. Par langage, il entend la faculté générale de pouvoir s'exprimer au moyen de signes. Cette faculté n'est pas propre aux langages naturels mais elle caractérise toute forme de communication humaine. Et par langue, il entend en revanche un ensemble de signes utilisés par une communauté pour communiquer, par exemple, le français,l'anglais ou l'allemand,…. Mais au delà de cette distinction, Saussure différencie en outre le langage et la parole, qui pour lui est l'utilisation concrète des signes linguistiques dans un contexte précis. Par ce concept de parole, il tente de distinguer l'usage concret du langage lui-même. Ferdinand de Saussure, dans son livre Cours de Linguistique Générale, souligne 4 points important des signeslinguistiques qui sont :


L'arbitraire du signe : le lien entre le signifiant et le signifié est arbitraire, car un même

concept peut être associé à des images acoustiques différentes selon les langues.


Le caractère linéaire du signifiant : « le signifiant, étant de nature auditive, se déroule

dans le temps ».


L'immutabilité du signe : le signifiant associé à un concept donné...
tracking img