Grammaire implicite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1389 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Grammaire implicite et explicite

1. Doit-on enseigner la grammaire ?

Combien de locuteurs natifs dans le monde sont-ils effectivement à même de parler de leur langue maternelle ? Et même certains bilingues de leurs langues ? Une très faible minorité.
La grammaire et la langue maternelle peuvent effectivement être déconnectées l’une de l’autre, puisque le bain linguistique en languematernelle permet d’acquérir inconsciemment une grammaire implicite.
Mais en fait, seul le bébé apprend sa langue maternelle sans se poser de questions métalinguistiques.
L’enfant, l’adolescent et l’adulte, du fait de la scolarisation, établissent forcément des comparaisons lexicales et grammaticales entre leurs langues maternelles et les langues étrangères qu’ils apprennent, et qu’ils apprennent leplus souvent seulement à raison de quelques heures par semaine. L’enseignant ne peut pas décemment laisser son élève faire seul ces comparaisons.

2. Quelle grammaire ? Quelle(s) théorie(s) grammaticale(s) ?

Il y a une grammaire dite "traditionnelle".
Il y a eu des tentatives, dans les années 70, d’importer en grammaire les théories linguistiques structuralistes et génératives.
Il y a eu,dans les années 80, parallèlement aux approches communicatives ou fonctionnelles, des tentatives d’envisager la grammaire plutôt sous l’angle notionnel ou sémantique (cf. Un Niveau-Seuil).
Tendance actuelle : il n’y a plus de dogmatisme en la matière. Il faut prendre chez chacun ce qui semble pertinent, utile, clair. Par exemple, la théorie de l’énonciation (Benveniste) est incontournable en matièred’analyse de discours ou de grammaire de texte. Pour la syntaxe de la phrase, on aura recours aux travaux de Maurice Gross et de son école, etc.

3. La norme

Question fondamentale, celle qui détermine toutes les autres. Elle est preignante non seulement pour les apprenants et enseignants de la langue étrangère mais aussi, et très tôt, pour l’apprentissage même de la langue maternelle :
"Çane se dit pas !"
"Ça se dit mais ça ne s’écrit pas !"
"Ça ne se dit que dans telle région, dans tel milieu, ou dans telle circonstance."
Un professeur de FLE non-natif, même très bon en français, s’abrite légitimement derrière Grévisse et les "bons auteurs". Mais un séjour prolongé en France lui fait souvent prendre conscience du fossé entre le français qu’on lui a enseigné et qu’il enseigne,et celui qu’il entend ou même lit autour de lui. Lequel est "le bon" ?
Qu’est-ce que la grammaire d’une langue ? Celle des grammairiens ou celle de la majorité de ses locuteurs ?
Problème des examens.
Réalité de l’existence d’un certain nombre de normes plus véritablement situationnelles (je veux que tu viennes) que linguistiques.
Il n’en reste pas moins qu’il y a des énoncés agrammaticauxinacceptables (* je veux que tu viens) : on ne peut pas parler n’importe comment, dans aucune langue.
Mais, en matière d’apprentisage des langue étrangère, on peut recourir à des énoncés "intermédiaires" (* je voudrais que tu viens) pour sérier les difficultés.
L’oral et l’écrit : c’est vrai qu’il y a des choses qui se disent mais ne s’écrivent pas, et inversement. C’est un fait qu’il faut toujoursavoir à l’esprit, qu’on soit enseignant, examinateur, ou correcteur d’épreuves.
Quant aux particularités socio-culturelles fines, elles peuvent attendre : nos apprenants ne sont pas tous appelés à devenir des espions indétectables.

4. Les règles

Vous en avez appris un certain nombre au cours de vos études ; les méthodes que vous utilisez en sont parsemées ; peut-être même utilisez-vous unouvrage de référence plus ou moins récent pour votre propre gouverne ou celle de vos élèves. Les plus vigilants d’entre vous n’auront pas manqué d’y relever des contradictions, et donc des "règles" qui n’en sont pas, même si elles ne sont que rarement précédées de cet intitulé.
Il faut comprendre les auteurs de méthodes, surtout pour débutants : il énoncent parfois des règles qui, en fonction du...
tracking img