Grand prix de malaisie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (884 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Vettel qui lève les bras au ciel, cela aurait dû être une image rendue banale en 2010. Mais le pilote allemand, dominateur dans chacune des trois premières courses de la saison, n'avait pas encore eul'opportunité de conclure. Il a rectifié le tir en Malaisie au terme d'une course parfaitement menée. Un succès qu'il a d'ailleurs construit dès le départ en prenant un meilleur envol que Mark Webberet Nico Rosberg placés devant lui en première ligne. Dès le premier virage, Vettel a donc pris les commandes de la course, creusant un écart immédiat sur tout le plateau, excepté Webber, égalementaux commandes d'une RB6 véritable référence du plateau.

Une juste récompense pour un Vettel qui n'a pas eu la partie si facile. Car Mark Webber lui a tenu la dragée haute tout au long de la course,prêt à profiter de la moindre erreur... Au 16e tour, l'équipe Red Bull demande à Webber, par le biais de la radio, de rester au contact de son équipier au cas où... L'Australien répond avec le meilleurtour en course ! Il en faut certes davantage pour bousculer Vettel mais c'est une piqûre de rappel évidente. Les deux hommes cravachent et creusent un tel écart que le leader peut rentrer à son standpour changer de pneus au 23e tour et ressortir devant le troisième du plateau, à savoir un Lewis Hamilton provisoirement sur le podium grâce à un premier run impressionnant mais qui redescendralogiquement au classement après son passage au stand.

Kubica et le retour de Renault

De son côté, Mark Webber n'aura eu qu'une petite frayeur en passant dans son stand. La faute à une roue avantdroite récalcitrante qui lui fera perdre de précieuses secondes. L'Australien repart derrière Vettel et Hamilton et perd sans doute à cette occasion toute chance de victoire. Pas sûr de toute manière queChristian Horner, le patron de l'équipe, ait réellement laissé ses deux hommes batailler librement alors que les deux monoplaces possédaient une vingtaine de secondes d'avance... Au-delà de la pole...
tracking img