Gros del

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4488 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Réflexion sur les causes de la liberté et de l’oppression sociale à toujours été considérée par Simone Weil comme son œuvre principale. En 1934, l’année de sa rédaction, la philosophe décide d’abandonner provisoirement sa carrière d’enseignante pour être directement confrontée à la réalité d’une époque de l’entre deux guerres, en plein bouleversements économiques, sociaux et politiques.Pendant une année, Simone Weil partagera, et au même rang que n’importe quel d’entre eux, les conditions de travail des ouvriers dans les usines ; cette expérience du travail à la chaine marquera un véritable tournant dans le cheminement intellectuel de Simone Weil.
Dans cet ouvrage, elle entreprend une critique du système, qu’elle juge oppressif, qui règne au sein de nos civilisationsmodernes, et tente d’en déterminer les causes.
Sa thèse, menant la totalité de l’œuvre, est que rien ne peut être pensé en vivant dans l’oppression.
Avant de conclure, Simone Weil consacre une dernière partie consistant à faire l’esquisse de la vie sociale contemporaine. Ce passage, extrait de la fin de cette partie, est davantage consacré au problème que pose le rôle de l’état en ces temps depréparation de guerre et plus précisément la prépondérance de celui-ci dans de plus en plus de domaines.
D’abord, Simone Weil tachera d’expliquer quelle est le rôle de l’état ; et quelle type d’organisation celui-ci met –il en place pour atteindre ses objectifs ?
Pour répondre à ce problème, elle démontrera dans un second moment que tout ce qu’entreprend l’Etat a pour unique but lapréparation à la guerre et le surplus de puissance, au détriment de l’oppression sociale que ces projets implique ;
Elle citera ensuite l’exemple type d’un pays à l’Etat souverain, où oppression sociale et mentale de l’individu au service de l’Etat sera de plus en plus un modèle pour les autres pays.
Le dernier moment de ce passage peut s’interpréter comme un certaine mise en garde de la part del’auteure, celle-ci mettant en évidence les conséquences amenées par la guerre, les contradictions et limites d’un régime oppressif, ainsi que le caractère imprévisible d’un futur dans des conditions aussi chaotiques.

I/ LE PROBLEME DE LA CENTRALISATION

Aux yeux de Simone Weil, la civilisation moderne représente l’opposé de l’idéal au sein duquel le travail serait considéré commeune véritable valeur où pensée et action seraient liées. En réalité, l’individu est rattaché a une collectivité aveugle et déséquilibrée ou rien n’est à sa mesure : la vie contemporaine en général ne s’organise pas en fonction des capacités humaines. Dans cet extrait particulièrement, Simone Weil soulève le problème de l’entreprise, à la fois trop vaste et trop complexe, mais aussi de lapolitique, dont les enjeux dépasse la portée d’un esprit humain.
Le travail est dirigé par la machine et non par la pensée, de même que la politique est menée par des organisations bureaucratiques ; par conséquent, le jugement de ces valeurs est confié, non pas à la pensée mais aux choses.
« Il est assez naturel que le caractère de plus en plus bureaucratique de l’activité économique favorise leprogrès de la puissance de l’Etat ; lequel est l’organisation bureaucratique par excellence »
Ici, le terme de bureaucratie est assimilé, et avec insistance, à l’Etat. La bureaucratie est le mode d’organisation qui caractérise la division du travail, la spécialisation des fonctions dont les structures d’autorités hiérarchiques s’ajoutent à un système de règles précis ; ainsi, le systèmebureaucratique se rapproche du mode d’organisation de travail mis en place dans les usines : ce système de centralisation exclus tout service local autonome ;toute les taches à effectuer sur l’étendue du territoire sont réunies sous la compétence des organes centraux de l’Etat.
Par conséquent, la bureaucratie est considérée comme l’organe administratif par excellence: étant, d’une part une forme...
tracking img