Grottes de lascaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1928 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
la visite. Le gaz carbonique des respirations, l’humidité introduite depuis l’extérieur, les variations de température, les germes et spores des semelles des chaussures, ont rendu « malades » les peintures. Des algues vertes, de la mousse, des champignons ont poussé, de la calcite blanche a voilé les dessins. La grotte a été fermée en 1963 par Malraux. Le fac-similé a été inauguré en 1984 parJack Lang. J’ai assisté aux premiers résultats de la stéréophotogrammétrie tentés par l’IGN avec le concours de Kodak et IBM. La première reconstitution grandeur nature sur une roche polyester des gravures du plafond de l’abside a été exposée au Grand Palais à Paris en 1980, dans l’exposition La vie mystérieuse des chefs-d’œuvre,la science au service de l’art. Je crois que la reproduction estl’avenir des grottes même s’il n’est pas utile de reconstituer l’ensemble à chaque fois.
A Lascaux II ne sont reconstituées que deux galeries de la caverne supérieure, la salle des Taureaux et le diverticule axial. Une coque en ferro-ciment a été installée dans une ancienne carrière et les peintures reconstituées par Monique Peytral avec les pigments et les procédés d’époque, dans leurs reliefs grâce à lastéréo en relief du procédé IGN, pour figurer la grotte originale. L’impression que nous avons est très forte avec un bon animateur et un éclairage suggestif. Elle ne saurait avoir la magie de l’authentique mais on peut faire assez de « spectacle » pour subjuguer les foules sans tordre la réalité. De toutes façons, les beaufs bardés de gosses ne peuvent comprendre que l’on interdise de se frotteraux parois, de toucher les dessins, voire de gratter les peintures pour « savoir si c’est du vrai ». Tant pis pour les puristes, il faut faire avec la bête humaine. Un Grottenland sur le modèle Disney est probablement la solution la moins mauvaise pour diffuser une culture populaire sans abîmer les originaux. Personnellement, je ressors ravis de cette visite, quand même plus vivante que leslivres ou les films que j’ai ingurgités durant mes études d’archéologie. Et tant pis pour les ronchons !

Grotte de Lascaux
Chapelle sixtine de la Préhistoire

En 1950, la grotte de Lascaux va être l'un des premiers sites a bénéficier d'une nouvelle méthode de datation : le Carbone 14. Attribuée au paléolithique supérieur, elle devient la grotte préhistorique de référence, le véritable "chefd'oeuvre de l'humanité" (voir aussi le dossier consacré à l'Art Préhistorique).

Lascaux II
Lascaux II : époustoufflant de réalisme.
Ouvert en 1983, le fac-similé reproduit 90% des représentations de Lascaux. L'ambiance est là... les peintures qui semblent sortir de la paroi... la sensation de fraîcheur d'une grotte... le cérémonial du lieu... Tout est là pour vous faire croire que vous êtes dansla vraie grotte...

Visite de Lascaux en images
La salle des taureaux ou rotonde
L'auroch, puissant et grandiose, semble être le roi de cette salle : le plus grand mesure 5 mètres de longs !!! Toutes les autres représentations (chevaux ou bovidés) sont de petite taille... Une curiosité: la présence d'un animal flanqué de 2 longues cornes. Non identifié il a été surnommé "La licorne" etexcite toujours la curiosité...
| | |
Face à face d'aurochs | Auroch (détail) | La fameuse "Licorne" |

Le diverticule axial
Les peintures du diverticule axial sont trop hautes pour avoir été peintes par un homme debout. Des trous dans la paroi, à environ 2 mètres du sol, montrent que les artistes ont monté un échafaudage pour atteindre le plafond. On a retrouvé des restes de chênedémontrant que les hommes avaient utilisé des solives de ce bois pour soutenir un plancher surélevé.
| | |
Le Cheval typique de Lascaux | Vison globale du diverticule axial | Vache |

La nef
Etonnante frise de cerfs qui peut être décryptée de deux façons. La première explication imagine que ces cervidés traversent un cours d'eau, seules leurs têtes dépassent de l'onde. La seconde...
tracking img