Groupement d'incipits

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1050 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Etude cursive de cinq incipits de romans

I - Définition de l'incipit
Le mot "incipit" vient du latin 'incipire" : commencer. C'est le début d'un roman, la première frontière de l'oeuvre (l'autre étant l'excipit). Répond à plusieurs fonctions :
Fonction informative : il présente le cadre spatio-temporel et les personnages en répondant aux questions canoniques (qui, où...). Permet àl'auteur de créer un monde fictif.
Fonction de séduction : il doit gagner l'adhésion du lecteur, capter son attention et lui donner envie de poursuivre sa lecture. Il permet au romancier de construire un pacte de lecture avec son lecteur.
Fonction esthétique : il dégage une esthétique particulière en définissant les choix de narration, en fournissant des indications génériques (ici : roman) etstylistiques (fantaisie, provocation).
II - Groupement de textes
Incipit de "L'Iliade" de Homère (écrit au XIIème siècle avant J-C)
Il s'agit d'une épopée écrite dans les registre épique, mythologique et mythique, on s'attend donc à y trouver des personnages mythologiqes, des Dieux et des héros. L'histoire contée a eu lieu 4 siècles avant son écriture. Le narrateur s'adresse aux Dieux etcommence son récit en narrant la querelle entre Achille et Agamemnon, ce qui permet de raconter les événements et de faire parler les personnages. Alternance entre récit et prises de paroles. On reconnait le style de Homère par ses nombreuses hyperboles et par les épithètes homériques ("Achéens aux bonnes jambières", "fils de Leto au beaux cheveux").

Incipit de "La princesse de Clèves" deMme de la Fayette (écrit en 1678)
Cette oeuvre est considérée comme le premier roman dans le sens contemporain du terme : pour la première fois, les personnages ont une vraie psychologie complexe et nuancée, ce ne sont plus de simples héros épiques. Le roman a alors encore pour sujet des gens de la noblesse. Dans ce roman, Mme de la Fayette montre le quotidien de la cour raffinée et élégante deHenri II (mort en 1559) en en donnant une vision très valorisante (hyperboles, superlatifs positifs ▬► éloge). Le cadre spatio-temporel est mis en place dès le début : "France", "cour de Henri II", "dernières années du règne". Cet incipit présente les personnages et met l'accent sur l'amour, l'apparence, l'identité et le lignage.

Incipit de "Bel-Ami" de Maupassant
Il s'agit d'un incipit"in media res", c'est-à-dire que l'action est déjà commencée et que l'histoire est prise en cours. L'auteur fait une référence au passé de son personnage ligne 20 ▬► il le connait. L'accent est davantage porté sur l'action (un personnage qui se promène) que sur la présentation. Le narrateur s'efface. Une comparaison ligne 32 présente Georges Duroy comme un héros négatif (qui utilise des moyens liésau vice). Le roman ne se vulgarise (ne prend le peuple pour sujet) qu'à partir de la seconde moitié du XIXème siècle.
Incipit "Du Père Goriot" de Balzac
Balzac dédie ce livre à Geoffroy Saint-Hilaire. Il s'agit de l'un des livres de la Comédie humaine : littérature qui sert la science en examinant méthodiquement la société. Le cadre spatio-temporel est en effet très précis : il y a des dates(le drame commence en 1819) et il y a plein de détails réalistes comme l'identité et le statut des personnages, le nom des rues... La narration abandonne un temps l'histoire pour recontextualiser l'oeuvre dans le genre littéraire (définit le genre de roman qui s'annonce, discours sur sa fonction sa nature) et avertir le lecteur de la spécificité de la scène, de son caractère pathétique enannonçant une opposition entre Paris et la province. La narration prend appui sur la réalité en s'efforçant de rendre celle-ci le plus fidèlement possible, quitte à exagérer parfois les traits d'écriture de façon à faire croire que cela aurait pu être réel ▬► c'est le mentir-vrai, souvent utilisé par les réalistes. Le lecteur s'attend à trouver tout au long de l'oeuvre de nombreuses digressions....
tracking img