Guernica - pablo picasso

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1027 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Guernica

I – L'œuvre

Guernica est une œuvre qui date de 1937, peinte par Pablo Picasso, il s'agit d'une huile sur toiles, aux proportions inhabituelles de 3,51x 7,82 m, actuellement exposée au Musée de la reine Sofia, à Madrid. C'est un tableau «d'histoire», en effet, il relate le bombardement de la ville de Guernica (voir II).
Ce tableau appartient au mouvement cubisme (comme en dénotele procédé de collage de journaux par la juxtaposition de scènes cauchemardesques) , mais on y retrouve également des éléments surréalismes.

II – L'auteur et le contexte historique

Pablo Picasso, né le 25 Octobre 1881 à Malaga (Espagne) et mort le 8 Avril 1973 à Mougins (France), fût l'un des artistes les plus marquant du 20e siècle tant par ses apports techniques et formels que par sesprises de positions politiques.

En 1937, la guerre civile d'Espagne éclate, opposant les Francistes aux Républicains. Le 26 Avril 1937, Guernica, symbole de l'indépendance de la résistance des républicains, et considérée comme un «ville sainte» par ce parti, est bombardée par l'unité aérienne nazie Condor. Il ne s'agissait pas d'un objectif militaire (aucun arsenal, ni aucune usine n'ont ététouché), mais d'un raid visant à terrorisé la population. Le bilan fut très lourd (1654 mort, 889 blessés, il s'agissait d'un jour de foire, et la quasi-totalité de la ville réduite en cendres).
Au cour de la même année, le gouvernement républicain avait commander à Picasso une grande œuvre destinée au pavillon espagnole de l'Exposition Universelle de Paris. Celui-ci décide donc de peindre sonhorreur, son refus de la guerre, en prenant pour sujet le bombardement de Guernica.
L'œuvre est terminée en un temps record (un mois à peine), la puissance du tableau est d'ailleurs surement dut à sa spontanéité.
L'œuvre n'eut, au départ que peut de succès, choquant par sa modernité.

III – Description et argumentation

Les couleurs du tableau sont froides, ce sont les couleurs du deuil: blanc,noir, différentes teintes de gris. Il y a dans le tableau un clair-obscur. Le contraste entre la lumière et les ombres met en valeur les personnages ainsi que les autres éléments importants de la scène.
L construction du tableau est organisée en triptyque (=qui a trois battants) : un triangle ayant pour sommet la lampe, où se rejoignent deux diagonales. On distingue, en partant de la gauche :Un taureau, , symbole de puissance et de virilité, au regard impassible. On peut penser qu'il s'agit aussi du symbole du fascisme, triomphant de la force brute et dominatrice. Mais il est aussi le symbole de la fécondité dans la mythologie, on ne peut donc rein affirmer sur son rôle dans la scène. Son regard est assez ambigu, à la fois tendre et dur.

Une femme, tenant dans ses bras son enfantmort. Elle crie de douleur et d'indignation au plus près du taureau, les yeux en forme de larmes, elle reste impuissante. Il existe d'ailleurs trois hypothèses, soit il regarde la scène ou soit il protège la femme, soit il est l'auteur de ce crime. Dans tous les cas la force du taureau s’oppose à l’impuissance et la douceur de la femme.

Un guerrier mort, étendu sur le sol, le corps morcelé etenchevêtré avec le cheval .Cette union peut montrer une lutte commune. L’expression de son visage montre la violence de la guerre.

Une petite fleur frêle, qui surgit du poing serré du combattant donne une note d'espoir dans ce carnage.

Un oiseau blessé traversé par une lame, plusieurs hypothèses existent à son sujet, bien que très porches, il peut symboliser la liberté bafouée, ou être lacolombe de la paix.

Un cheval, qui peut représenter le peuple espagnole qui souffre et se bat , le village. Il crie de douleur, son corps est contorsionné, une large entaille lui bar le flan et une lance lui traverse le corps. Il présente un graphisme particulier, celui du journal ou de la cotte de maille.

La lampe électrique ou œil divin peut avoir plusieurs interprétations, les bombes,...
tracking img