Guernica

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (541 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GUERNICA
Pablo Ruiz Picasso, 1937

I/Histoire de l'œuvre

-En 1937, l'Espagne commande une œuvre murale à Picasso pour l'exposition Internationale de Paris. Or, le lundi 26 avril, l'aviationallemande, avec l'accord de Franco, bombarde la ville basque de Guernica. Bouleversé, le peintre se met immédiatement au travail pour produire quelques jours plus tard le seul tableau d'un grandévénement historique du XX° siècle, d'une intensité telle qu'elle nous apparaît comme un hurlement muet d'horreur et de révolte. Pour marquer son désaccord avec le franquisme, Picasso expatrie l'œuvre àNew-York, elle ne regagnera Madrid qu'après la mort de Franco, en Septembre 1981 où elle est protégée par une vitre blindée.

II/Composition de l'œuvre

-A gauche, Picasso peint un taureau quireprésente la brutalité.
-En suite, une femme crie à l'agonie, elle tient un enfant (probablement le sien) dans ses bras, elle représente la maternité: l'enfant-dieu est mort, symbole d'un monde devenuathée où Dieu est bafoué.
-Il a représenté ensuite un cheval, emblème du peuple basque, qui est aussi sacrifié.
-Au centre, la lampe est brandie comme un symbole de liberté.
; Picasso tireraitcette forme de la photo de la chute d'un homme-oiseau dont le parachute s'est mis en torche: cette image accompagnera les photos de Guernica dans les journaux. Il chute effroyablement, comme Icare, dansle labyrinthe de la toile.
-A droite figure la femme qui tombe dans les ruines de sa maison sombre en enfer.
-Au centre en haut, se trouve l’œil-soleil éclatant en flammes acérées, tel une bombe.III/La peinture

Guernica est d'une taille imposante (349,3 cm x 766,6 cm). C'est une peinture à l'huile, en noir, blanc. Elle représente une scène de violence, de douleur, de mort etd'impuissance dont la cause n'est pas représentée explicitement dans la série des études préparatoires du premier jour (le 1er mai 1937) conservées au Musée de la Reine Sofia à Madrid : les flammes causées...
tracking img