Guernica

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GUERNICA

Pablo Picasso né en Espagne en 1881 et mort en France en 1973 et l'un de plus grands artistes peintres du 20émé siècle; George Braque et Picasso sont les principaux fondateurs du cubismeet du surréalisme .
En 1937 Pablo Picasso commence le tableau de Guernica après que les Allemands est testé leur armes et bombes sur la ville de Guernica au pays Basque le 26 Avril 1937 lors de laguerre civile espagnole. Cette ville fut entièrement détruite et il y eu 2000 morts et blésés principalement des femme et des enfants. Ce qui choque et marque Picasso, alors il décide de faire untableau pour exprimer et dénoncer toute la violence et la barbarie de ce bombardement.
« La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements, c'est une arme de guerre offensive et défensive contrel'ennemi »
Déclaration de Picasso au sujet de Guernica.

Guernica est composé principalement de noir et de blanc pour accentuer l'impression de mort et faire penser a une photographie de journalcar l'artiste a apprit la nouvelle du bombardement de Guernica en lisant le journal, habitant a Paris à ce moment là.
Guernica est une huile sur toile ne mesurant pas moins de 7m52 de long sur 3m51 delargeur, ce qui est très grand et paraît donc long a réaliser mais Picasso a terminer son œuvre en moins d'un mois, puis il a commencer à la présenter dans le monde entier à des populations encoretoucher par la guerre de 1937 à 1939, puis la toile fut conserver environ 40 ans aux États Unis à cause de la seconde guerre mondiale en Europe et car Picasso refusait que son œuvre aille en Espagnetant qu'une Démocratie n'y serait pas installer. Aprés la mort du Général Franco en 1975, le tableau est arrivé en Espagne en 1981 et il y est exposé encore aujourd'hui au musée de la Reine Sofia àMadrid.

Ainsi, Picasso déclara : « La guerre d'Espagne est la bataille de la réaction contre la liberté. Le panneau auquel je travaille et que j'appellerai Guernica exprime clairement mon horreur de...
tracking img