Guernica

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (500 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Guernica »
Analyse de l’oeuvre
Présentation :
« Guernica est une huile sur toile de Pablo Picasso mesurant 7m52 de long sur
3m51 de largeur. Elle a été crée en quelques semaines, sur commandedes
républicains pour le pavillon espagnol de l’exposition universelle de Paris de 1937.
Cette toile, inspirée du bombardement de la ville de Guernica, le 26 avril 1937,
devient le symbole deshorreurs de la guerre.
Description :
Il s’agit d’un tableau composé de couleurs monochromes (blanc, gris, noir) qui
représente une scène intérieure où l’on voit différents animaux et personnages auxtraits déformés.
La toile est découpée en plans triangulaires :
Le centre est occupé par une lampe en forme d’un il, et qui domine toute la scène.
Au-dessous, la silhouette d’un cheval, dont lesviolentes contorsions traduisent une
immense frayeur. Au sol, gît le corps écartelé d’un soldat : au bout du bras, détaché
du corps, la main étreint encore une épée et une fleur.
A gauche, sous la têtemenaçante d’un taureau, une femme crie désespérément en
serrant dans ses bras le petit corps inerte d’un enfant.
A droite, une femme-fantôme semble faire irruption dans le tableau, brandissant unebougie. Une autre femme, en bas à droite, se lance en avant, toute tendue en
diagonale, dans un mouvement de panique.
Analyse/interprétation
Picasso exprime sa révolte et veut montrer l’ampleur dumassacre en utilisant des
moyens propres à son art :
Pour montrer la souffrance: Il allonge les membres, déforme les visages et les corps
(yeux en forme de larmes, pieds et mainsdisproportionnés…)
Le découpage triangulaire du tableau et l’absence de couleur permettent d’accentuer
l’effet de tristesse et l’idée de la mort.
Pour dénoncer la barbarie sauvage des nationalistes, Picasso utilise denombreux
symboles :
Le taureau est l’incarnation de la brutalité des nationalistes
Le cheval incarne la victime innocente, le peuple républicain opprimé.
La colombe, située entre le cheval...
tracking img