Guernica

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1069 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ŒUVRE PRINCIPALE

GUERNICA
Pablo Picasso

L’œuvre que nous allons vous présenter s’appelle Guernica, peint par Pablo Picasso. Pablo Picasso est né en 1881 à Malaga, en Espagne, et mort en 1973 à Mougins, en France. Il travaille dans le domaine de la peinture, la gravure, la sculpture, et la céramique. C’est donc un artiste complet.
Au début de l’année 1937 le gouvernement républicaind’Espagne demande à Picasso ce tableau pour dénoncer les horreurs de la guerre civile en Espagne. Durant les mois de janvier, février, mars et avril le peintre ne travaille pas la commande car il manquait d’inspiration.
Dès le début de la guerre civile, Hitler utilisait le territoire espagnol comme banc d’essai pour des armes nouvelles et comme terrain d’entrainement des aviateurs. Le 26 avril 1937, pourla première fois dans l’histoire moderne, une population urbaine sans défense fut massacrée par des bombardements d’avions italiens et allemands. La petite ville de Guernica a perdu plus de 1650 habitants et environ 800 furent blessés, sur un total d’environ 7000habitants. Picasso fut profondément touché par ce bombardement du village de Guernica le 26 avril 1937, peint un tableau, en quelquessemaines, qu’il intitulera Guernica. Le tableau, que le gouvernement espagnol avait voulu imposant pour être décoré à l’entrée du pavillon d’Espagne lors de l’exposition universelle de Paris en juin 1937, est créé à Paris. Picasso refusait que son œuvre soit en Espagne tant que le Général Franco était en vie, c’est pourquoi le tableau fut conservé au Moma (Museum of Modern Arts) de New York. Il estaujourd’hui conservé au musée de la Reine Sophie, à Madrid, depuis 1992.
Le tableau de Guernica est une peinture en toile, très grand : il a 357cm de largeur et 782cm de longueur. Il est peint en noir et blanc principalement, aux formes dramatiques. Cette absence de couleur évoque la souffrance et la mort, à la fois la mort de celle des victimes et celle de la civilisation.
Nous allons vousexpliquer la composition et l’espace de ce tableau :
- La première image nous montre un axe qui coupe le tableau en 2 parties. La lumière nous aide à reconnaître cet axe, car la partie droite est plus éclairée que la partie gauche, plus sombre.
- La deuxième image nous montre les principales lignes de force du tableau qui forment un triangle. C’est une composition de type pyramidale, qui estdéterminée par la femme qui court à droite et par la main de l’homme mort à gauche. Le triangle accentue la mort représentée en bas du tableau avec l’homme à l’épée brisée avec l’espoir au sommet du tableau avec la lampe brandie presque victorieusement.
- La troisième image fait représenter 4 parties correspondant aux groupes de personnages :
1- l’homme décapité, la femme et son enfant, ainsi que letaureau;
2- le cheval et la lampe;
3- les deux femmes;
4- le personnage dans les flammes.
L’œuvre décrit une scène de guerre et de massacre de civils atteints de cette guerre. Elle dénonce le massacre d’innocents par les nationalistes aidés par les nazis, l’œuvre dégage une vague sensation d’horreur. Picasso cite que : « La peinture n’est pas faite pour décorer les appartements, c’est uninstrument de guerre offensif et défensif contre l’ennemi.
Nous allons maintenant décrire l’œuvre.
On distingue trois plans :
→Au 1er plan, on voit un homme par terre avec une épée brisée, une fleur, qui est la seule de tout le tableau, et une femme qui court.
→Au 2e plan, il y a un cheval transpercé d’une lance, une mère qui tient dans ses bras son enfant mort, et un personnage, criant del’immeuble en flammes, à droite dans le tableau.
→Au 3e plan, on voit un taureau, une lampe électrique couronnée d’une sorte de soleil, et une femme venant d’une ouverture carrée qui tient une lampe de pétrole vers la droite du tableau. Elle n’est pas très visible mais à gauche de la langue du cheval, il y a une colombe.
On distingue plusieurs sources lumineuses, la première est celle venant...
tracking img