Guerre de l'eau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (802 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
01 MARS 10
Quotidien Paris OJD : 121026
16 RUE DU QUATRE SEPTEMBRE 75112 PARIS CEDEX 02 - 01 49 53 65 65

Surface approx. (cm²) : 260 N° de page : 17

Page 1/1

L'agriculture, un enjeustratégique
nète, U faudra mieux gérer ce bien rare et essentiel que constitue la terre au même titre que l'eau. Et si la terre et l'agriculture ne servent plus seulement à nourrir les hommes, mais àtravers les bioénergies à les chauffer sinon à assurer leurs déplacements, alors le contrôle de la terre et de ses richesses réelles et potentielles en matière de ressources agricoles et alimentairesdevient un enjeu vital. Des puissances pétrolières commencent non seulement à acheter des terres comme l'Arabie saoudite, mais à procéder à des prises de contrôle dans l'industrie agroalimentaire comme laRussie, fl s'agit pour efles de prendre des garanties pour le monde de « l'après-pétrole » demain ou après-demain. Sur le plan démographique, c'est là où les populations sont en train de devenirtoujours plus nombreuses en Afrique subsaharienne, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord que l'accès à l'eau et à la nourriture se fait toujours plus rare et difficile. Des émeutes de la faim ont déjà eulieu en Egypte et dans plusieurs pays africains. Même en Asie, un pays riche et à la population faible comme Singapour a mis de côté des sommes importantes pour fournir du riz à un prix subventionné àses populations les plus pauvres. Il s'agit de tout faire pour prévenir un mécontentement qui pourrait être source de désordre. Dans des pays comme la Chine, l'Inde et l'Indonésie, le riz circule sousbonne escorte. Les émeutes de la faim, exceptionnelles aujourd'hui, mais bien présentes dans le passé, ne sont-elles rien en comparaison de ce qu'elles peuvent redevenir demain? Le réchauffementclimatique va-t-il contribuer à créer des mouvements de population encore plus déstabilisants comme cela est déjà le cas au Darfour ? De manière moins dramatique, plus les Chinois aisés voudront manger...
tracking img