Guerre democratie et totalitarisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2195 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème 1 -1914-1945 : Guerres, démocratie et totalitarisme
Chapitre 1 La P.G.m. et ses conséquences

Introduction
Au mois d’août 1914, les Européens entrent en guerre. En 1918, l’Europe sort traumatisée, affaiblie et la paix reste fragile.
Problématique Quels bouleversements la P.G.m. provoque-t-elle en Europe et dans le monde ?

I. La marche vers la guerre
A. Les rivalités européennes
En1914, l’Europe domine le monde mais il existe des rivalités économiques, politiques et territoriales : les pays européens se font concurrence (commerce et industrie) et se partagent le monde (ex : l’Allemagne cherche à agrandir son empire colonial). Mais ce sont surtout les mouvements nationalistes (Balkans) et les revendications territoriales (Alsace-Moselle) qui créent des tensions.
B. Lapréparation de la guerre
Les puissances européennes ont noué des alliances et augmenté leurs dépenses militaires ainsi que la durée du service militaire. Deux blocs s'opposent : la Triple-Alliance (Autriche-Hongrie, Allemagne et Italie) et la Triple-Entente (Russie, France et Angleterre).
C. Le déclenchement de la guerre
L’attentat de Sarajevo précipite les événements : par le jeu des alliances lespays rentrent en guerre (mobilisation). En France, le patriotisme est à son comble : c’est l’Union sacrée. Les hommes de 1914 espèrent une guerre courte mais elle dure plus de 4 ans.

II. Une guerre totale et moderne
A. Au front : une guerre nouvelle
Cette guerre est dite totale (qui touche toutes les activités humaines) : les hommes se battent sur tous les terrains et utilisent des armesnouvelles. A partir de 1915 (guerre de position), les soldats se terrent dans les tranchées : ils connaissent les assauts incessants, les bombardements, la boue, les rats, la peur, la faim et ont la douleur de perdre de nombreux camarades. A elle seule, la bataille de Verdun (1916) fait plus de 300 000 morts !
B. A l’arrière : une « économie de guerre »
Les Etats vont mettre en place une économiede guerre (conversion des usines, emprunt et main d’œuvre féminine). Les pénuries, l’inflation et le nombre de morts atteignent le moral des Européens (grève et mutineries). Les Etats sont contraints de recourir à la propagande (« bourrage de crâne ») et à la censure.

III. Les conséquences de cette guerre
A. Des sociétés traumatisées et des territoires détruits
L’Europe compte 10 millionsde morts sans compter les veuves, orphelins et mutilés. Des régions sont dévastées et l’économie est inadaptée. La société européenne sort traumatisée par cette guerre : on parle de brutalisation des sociétés.
B. La paix des vainqueurs et la Révolution russe
Le 11 novembre 1918 (armistice), l’Allemagne et ses alliés ont perdu la guerre. La France sort victorieuse mais très affaiblie. En 1919, leTraité de Versailles est signé. La paix est sévère pour l’Allemagne (morcellement et démantèlement de son territoire, armement limité et réparations). Elle porte toutes les responsabilités de la guerre : pour les Allemands, c’est un diktat. Ce traité prévoit la création de la S.D.N. pour assurer la paix dans le monde.
En 1917, la Russie affaiblie par la guerre, tombe aux mains des communistesemmenés par Lénine.

Conclusion
Dans les années 20, la paix est fragile et l’Europe a perdu sa prépondérance politique et économique (au profit des Etats-Unis). L’apparition d’une nouvelle idéologie et d’un nouveau régime (U.R.S.S.) inquiète encore plus la « vielle Europe ». Avec ses conséquences, la P.G.m. détermine les grandes orientations du XX siècle.

Chapitre 2 L'U.R.S.S. de StalineIntroduction
En octobre 1917, les Bolcheviks sont maîtres de la Russie. Lénine et son parti vont mettre en place un Etat communiste (U.R.S.S. : Union des Républiques Socialistes Soviétiques) et entamer des réformes économiques. Après la mort de Lénine, Staline va éliminer ses rivaux et devenir le chef incontesté du pays.
Problématique Comment est-on passé de l’espoir de 1917 à la construction...
tracking img